Culture & Loisirs
People, Sport | 17.01.2012 - 15 h 40 | 10 COMMENTAIRES
Un coming-out en toute simplicité pour la handballeuse Alexandra Lacrabère
Publié par
Attaquante remarquée au sein de l'équipe de France de handball, Alexandra Lacrabère a révélé son homosexualité sans faire de grande déclaration.

La magazine spécialisé HandAction n’en a pas fait sa une et il n’y a pas eu de sensationnalisme à ce sujet. Tout au plus, peut-on percevoir un semblant d’allusion au coming-out d’Alexandra Lacrabère dans le titre de l’article, «Femme libérée», paru en novembre dernier. Une description qui s’applique aussi bien à sa carrière sportive, où elle est désormais à l’aise, qu’à sa vie amoureuse dont elle fait état par petites touches.

«PASSER DU TEMPS AVEC MA COMPAGNE»
Lorsque le journaliste l’interroge sur son quotidien quand elle n’est pas sur le terrain, la jeune femme de 24 ans répond en toute simplicité: «Je peux peindre, je fais des tableaux notamment. Je peux aller faire les magasins et surtout passer du temps avec ma compagne.» Une petite phrase qui rend encore plus attachante la «gauchère des Pyrénées», comme l’appelle HandAction.

Mais il est dur de suivre Alexandra, car la joueuse change régulièrement de club et de ville. Lorsque la vice-championne du monde 2011 a été appelée à jouer au club de Metz, sa partenaire de cœur a tout fait pour la suivre. «Mon amie avait aussi un entretien sur place pour du boulot», raconte la handballeuse. Finalement, le transfert n’aura pas lieu et Alexandra Lacrabère se retrouve à Toulouse. À terme, c’est loin de ces incertitudes sur son avenir qu’elle espère évoluer. D’ici une dizaine d’années, elle s’imagine avec «un boulot stable, sans bouger tous les week-ends, construire et profiter de [sa] famille». Celle que l’on surnomme Crabouille depuis son passage à Bordes espère un jour s’installer dans le Sud-Ouest, près des siens.

Au jeu des petites questions, Alexandra démontre son naturel: avant chaque match, la handballeuse joue sur son téléphone. Si elle perd, le match risque d’être mauvais. «Heureusement, cela ne se vérifie pas forcément», nuance-t-elle. Et quand on lui demande qui elle aurait aimé être si elle avait pu chausser les baskets d’une autre sportive, la première qui lui vient à l’esprit est Camilla Andersen, une handballeuse danoise ouvertement lesbienne. Pour Alexandra Lacrabère, elle a surtout le mérite de ne pas «se prendre la tête sur le terrain».

Photo HandAction

soutien yagg

Print This Post
Avatar de Julien Massillon
Publié par
Journaliste de Yagg. Retrouvez-moi sur Twitter.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (10)
  • Par celine-l 17 jan 2012 - 15 H 45
    Avatar de celine-l

    Merci !

     
  • Par Caro 17 jan 2012 - 16 H 03
    Avatar de Caro

    Ca c’est cool ;) Et puis le hand c’est trop goudou ;)
    Merci Madame :)

     
  • Par Red 17 jan 2012 - 16 H 11
    Avatar de Red

    Super, merci Madame :)
    Hand ♥

     
  • Par sofff 17 jan 2012 - 16 H 36
    Avatar de sofff

    bon ça va… à priori j’ai un gaydar à peu près correct ;o)

     
  • Par Risah 17 jan 2012 - 16 H 42
    Avatar de

    Aaah! ‘Compagne’! Ca c’est pas mal, plus sympa et clair que ‘mon amie’ ou ‘ma copine’

     
  • Par Cissou 17 jan 2012 - 17 H 06
    Avatar de Cissou

    Merci Madame!
    Et vive le hand!

     
  • Par babar 17 jan 2012 - 23 H 53
    Avatar de babar

    Le Handball en France mérite vraiment qu’on s’y intéresse, et depuis longtemps, d’un point de vue sociologique, culturel et… républicain. C’est un sport discret avec des sportifs discrets, mais toujours en phase avec pas mal de choses dans notre société, au cours de l’Histoire contemporaine.

    L’histoire française du handball semble naître officiellement à Billy-Montigny (Pas-de-Calais) dans les années 60/70, dans une région de mineurs, avec les « Carabiniers » de Billy-Montigny. En réalité, il semble que le sport ait été « importé » dans cette ville minière du Pas-de-Calais, à l’occasion de l’intervention des sauveteurs-mineurs venus de Nordrhein-Westafalen en 1906, à la suite de la catastrophe minière bien connue à cette époque. Ensuite les échanges humains, culturels, socio-économiques ont toujours caractérisé ce « pays » proche d’Hénin-Beaumont, de Marine Lepen et de Steeve Briois.

    En tout cas, une famille d’immigrés polonais de Billy-Montigny, les frères Radajewski comme on parle des frères Kopa en foot à Lens, sportifs amateurs, mineurs de fond le jour, handballeurs le soir, les jours de repos et tant que leur santé le leur permettait ont hissé la France, en toute discrétion, aux plus hauts sommets, déjà à l’époque. Même Israël a invité cette équipe à la fin des années 70, à un voyage officiel accompagné de compétitions, ce qui n’allait pas de soi à l’époque compte tenu du fait que les frères Rada étaient des polonais cathos, très traditionnalistes…

     
  • Par babar 17 jan 2012 - 23 H 54
    Avatar de babar

    En tout cas, une famille d’immigrés polonais de Billy-Montigny, les frères Radajewski comme on parle des frères Kopa en foot à Lens, sportifs amateurs, mineurs de fond le jour, handballeurs le soir, les jours de repos et tant que leur santé le leur permettait ont hissé la France, en toute discrétion, aux plus hauts sommets, déjà à l’époque. Même Israël a invité cette équipe à la fin des années 70, à un voyage officiel accompagné de compétitions, ce qui n’allait pas de soi à l’époque compte tenu du fait que les frères Rada étaient des polonais cathos, très traditionnalistes…. Ce n’est qu’ensuite que le pape polonais a déposé son écrit au Mur des Lamentations….

    A suivre…

     
  • Par luc 18 jan 2012 - 17 H 46
    Avatar de luc

    bravo
    et le naturel c’est tellement mieux

     
  • Par Bargeotte 18 jan 2012 - 22 H 59
    Avatar de Bargeotte

    Yeap, le hand enfin mais le soucis de vouloir notre sport à la télé c canal plus sport qui a les droits et sport plus les différés mais bon on va pas trop se plaindre… Et pas mal d’internationales ou le Gaydar se met en route mais bon…

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.