Invité de Pascale Clark ce mardi 17 janvier, Franck Riester, député-maire de Coulommiers, ne souhaite pas l’exclusion de Christian Vanneste, connu pour ses propos haineux envers les homos, de l’UMP. «Ses propos ont été dénoncés, a expliqué Franck Riester, seul député ouvertement gay. «Ce qui compte c’est le peuple. Il [Christian Vanneste] est élu du peuple. […] Il va se représenter aux élections législatives,  au peuple de prendre sa décision et de savoir s’il veulent continuer à avoir comme député Christian Vanneste ou pas. Et moi je fais confiance au peuple.»

«SARKOZY AURA À S’EXPRIMER SUR LE MARIAGE»
Concernant l’ouverture du mariage, Franck Riester a fait profil bas en ce qui concerne la position du futur candidat Nicolas Sarkozy. «Il aura à s’exprimer lors de la campagne électorale s’il est candidat et je le souhaite ardemment. C’est un sujet sensible qui touche à la conviction personnelle de chacun. Comme candidat, il aura cette discussion, cet échange à avoir sur ce sujet-là avec les Français. »

Franck Riester a assuré ne pas connaître la position du chef de l’État: «Non, je ne la connais pas.» Cité, au côté de Benoit Apparu, pour avoir organisé les fuites qui ont conduit Libération a annoncé le 13 janvier en une, «Mariage gay – Sarkozy tenté par le oui», Franck Riester a-t-il voulu recadrer les choses? Un détail étrange également: à aucun moment, Pascale Clark n’a rappelé que Franck Riester était le seul député ouvertement gay en France (Lire Le député UMP Franck Riester fait son coming-out).

(Ré)écouter l’interview de Franck Riester par Pascale Clark: