Indignée. La Fédération sportive gay et lesbienne (FSGL) ne décolère pas après les propos de Pierre Salviac le 14 janvier dernier. Ce dernier avait réagi sur Twitter à un sondage du Parisien qui annonçait que 63% des Français sont favorables au mariage des couples de même sexe. Pour le journaliste sportif, chroniqueur notamment sur RTL et L’Équipe TV: «Il y avait déjà beaucoup d’enc. dans ce pays. Cela ne va pas s’arranger ;)».

La FSGL condamne «fermement de tels propos, clairement homophobes qui n’ont pas lieu d’être, à fortiori dans la bouche d’un journaliste, à une époque où les citoyens français ne sont pas tous égaux en droit, et où les discriminations subsistent, notamment dans le domaine du sport.»

Le communiqué poursuit: «Il est de notre devoir d’être vigilants sur la teneur des messages relayés dans le monde sportif, qui plus est, exprimés par des personnalités médiatiques d’audience nationale qui se doivent d’être le reflet des valeurs positives véhiculées par le sport : l’ouverture, le respect et l’acceptation.»

Pour la FSGL, Pierre Salviac ne mérite plus sa carte de journaliste et lui demande des excuses.

La FSGL demande également «une prise de position de ses employeurs RTL et L’Équipe TV sur ces déclarations qui ne reflètent pas ce que l’on est en droit d’attendre d’un journaliste sportif : faire preuve d’exemplarité et de rigueur.»

soutien yagg