L’info n’est pas nouvelle (lire: Nicolas Sarkozy réfléchirait au «mariage homo») mais Libération apporte des confirmations supplémentaires et en fait sa Une pour son édition de vendredi avec ce titre: «Mariage gay: Sarkozy tenté par le oui».

MARIAGE OU UNION CIVILE?
Même si l’Élysée refuse de commenter (normal, le président n’est pas encore officiellement candidat), «sa décision est prise» confirment au quotidien «plusieurs députés du premier cercle». Ainsi, Nicolas Sarkozy devrait inclure dans son programme de campagne «l’union civile pour les homosexuels», écrit le journal. Union civile ou mariage? Les informateurs de Libération et le quotidien lui-même ne sont pas clairs sur la réponse à donner à cette question. Pourtant cruciale.

Car s’il s’agit du mariage, et donc d’égalité des droits entre citoyen-ne-s, Nicolas Sarkozy s’alignerait sur la position de la gauche (et lui piquerait par la même occasion un thème de campagne, ce qu’on appelle une triangulation) et cela constituerait un réel revirement de sa part, lui qui a toujours été farouchement opposé au mariage et à l’adoption pour les couples de même sexe.

RESUCÉE DE 2007?
Mais s’il s’agit d’union civile, en mairie, avec égalité fiscale, sociale et patrimoniale totale, ce serait tout simplement une resucée d’une promesse de campagne de… 2007. Dont chacun-e aura eu le temps de constater qu’elle n’a pas été tenue.

Mais cette union civile «peut poser un problème constitutionnel», explique un conseiller élyséen à Libération, «puisque cela reviendrait à réserver à certains citoyens une disposition législative précise».

Fin du suspense? Très bientôt, selon Libé, puisque «Nicolas Sarkozy va réunir, dans quelques jours à l’Élysée, les principaux collaborateurs qui travaillent à son futur programme pour trancher la question du mariage gay».

soutien yagg