James Bond aurait-il viré sa cuti? En tout cas, ses employeurs démontrent depuis un certain temps une plus large ouverture d’esprit. Le MI5, le service de renseignement intérieur du Royaume-Uni, a été distingué par l’association Stonewall parmi les 100 entreprises les plus gay-friendly du pays. Il a fait son entrée dans le classement annuel à la 62e place. Un grand progrès pour cette administration jusqu’ici frileuse à l’idée d’embaucher des personnes homosexuelles. Selon le Times, il y a longtemps eu «un veto officieux au recrutement d’homosexuels». Pour les responsables des services secrets, les personnes LGBT «étaient trop vulnérables au chantage et constituaient une menace pour la sécurité».

L’évolution de la société a permis de changer les pratiques: «Les services de sécurité britanniques ont travaillé dur ces dernières années pour promouvoir l’égalité et la diversité dans tous les secteurs où ils interviennent», se réjouit Jonathan Evans, le directeur général du MI5, cité par l’AFP. Il concède toutefois «qu’il y a encore beaucoup à faire».

Photo draml