«Plus ou moins». C’est ce que beaucoup retiendront de l’intervention télévisée de Laura Beyne, élue Miss Belgique 2012, au sujet de l’ouverture du mariage à tous les couples. Comme chaque année, le concours de beauté fait réagir les prétendantes au titre à des questions de société pour montrer que les yeux de biche et les longues jambes élancées ne font pas tout.

Interrogée dimanche 9 janvier sur sa position quant au «mariage homosexuel» (sic), celle qui n’était encore que la première dauphine de Miss Bruxelles, a un peu cafouillé dans sa réponse. Et elle a, sans le vouloir, provoqué une polémique dans ce pays où le mariage est ouvert à tous les couples depuis 2003. «C’est vrai qu’il y a de plus en plus d’homos, mais bon il faut savoir aussi que ce sont des êtres humains, a maladroitement répondu Laura Beyne. Je pense qu’ils peuvent faire plus ou moins ce qu’ils veulent. Maintenant, je suis plus ou moins pour le mariage homosexuel. Je trouve que ça se fait donc, maintenant, il y a d’autres inconvénients comme adopter des enfants et ça je trouve que c’est un sujet différent, un peu plus difficile, mais je ne suis pas contre le mariage homosexuel.»

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Laura Beyne: «Je ne suis pas contre le mariage homosexuel»

Si les couples homosexuels ont la possibilité d’adopter en Belgique, la nouvelle Miss ne semble donc pas adhérer à cette évolution. Ses propos controversés n’ont toutefois pas choqué Jean-Pierre Frisee, chargé de l’administration d’Alliàge, une association LGBT de Liège. Contacté par RTL.be, il estime «qu’elle ne se mouille pas trop dans sa réponse. Elle a une position plutôt ouverte sur le mariage qui doit refléter quand même une mentalité assez répandue dans la population, ce n’est pas parce que la loi existe que les mentalités sont à 100% en sa faveur. C’est toujours un sujet qui peut faire débat».

Une fois élue Miss Belgique, Laura Beyne a tenté de clarifier sa position hier, lundi 9 janvier. Lors du journal de 13 heures de la chaîne RTL-TVI, elle a indiqué qu’il ne fallait pas interpréter ses propos «méchamment». «Avec le stress, j’ai dû mal m’exprimer, concède-t-elle. Maintenant je sais très bien que je dois bien faire attention à comment je m’exprime.»

Elle a fait honneur à sa bonne résolution dès l’interview suivante, accordée à RTL.be, où elle a affirmé: «Je suis pour le mariage homosexuel». Plus sûre d’elle, la reine de beauté a vraisemblablement été briefée sur la bonne réponse à donner. Elle a d’ailleurs tenté de rattraper son cafouillage de la veille en soulignant que sa réponse avait été «plutôt en faveur des homosexuels». Enfin, plus ou moins.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Laura Beyne assume son discours en faveur des homosexuels

Via Munich and Co.