Le chemin qui doit mener à l’ouverture du Woo, le (ex?) futur club du marais semble semé d’embûches. La SAS Moovment, qui devait exploiter l’établissement, vient de subir deux revers. Le premier est le refus d’une autorisation de nuit pour son restaurant le Who’s (ex Curieux Spaghetti Bar), au motif que cet établissement et le futur Woo risquent de ne former qu’un seul et même établissement et qu’ainsi les nuisances deviendraient trop fortes dans cette portion du Marais située entre la rue St Merri et la rue du Pierre-au-Lard. Le second revers touche plus directement le Woo: la mairie du IVe arrondissement de Paris, dirigée par la socialiste Dominique Bertinotti, a émis un avis défavorable pour un permis de construire. La Mairie met en avant l’étroitesse de la rue Pierre-au-Lard et les problèmes de sécurité et de nuisance pour les riverains qui pourraient en découler (Lire le document).

Dans un communiqué, Frédéric Hervé, président de la SAS Moovment, dénonce une « situation intolérable » et un « acharnement » qui mettent en danger son entreprise et risquent d’entraîner le licenciement d’une dizaine de personnes.La société indique également qu’elle « a décidé de diligenter toute procédure de nature à sauvegarder ses droits et examine notamment les moyens de recours à l’encontre de Mme Bertinotti qui instrumentalise une décision relevant de la compétence exclusive du Préfet de Police ».