Ça balance sévère entre journalistes gays. Dans son livre J’aime pas la sarkozysme culturel qui vient de paraître chez Flammarion, Frédéric Martel, par ailleurs animateur sur France Culture et chroniqueur à L’Express.fr, affirme que Joseph Macé-Scaron, directeur adjoint de Marianne, a été «au début des années 2000, la plume de Nicolas Sarkozy», alors que celui-ci a publié en 2011 Ticket d’entrée, une critique au vitriol du sarkozysme.

Et l’auteur n’y va pas de main morte. Extraits: «Voici donc aujourd’hui ce donneur de leçons de talk-show, portant bravement son anti-sarkozysme, sa gaytitude et même son art de la kleptomanie en bandoulière». Ou encore: «Et après avoir été un père de famille, marié et petit-bourgeois dénonçant le communautarisme homosexuel, il est devenu un militant gay rigolo». Réponse de l’intéressé sur iTélé: «ridicule».

À lire sur Le Monde.fr.

soutien yagg