France
Société | 04.01.2012 - 15 h 25 | 2 COMMENTAIRES
États-Unis: Rick Santorum, bête noire des militants homos, crée la surprise dans la primaire républicaine
Publié par
Arrivé deuxième au caucus de l'Iowa, Rick Santorum est une vieille connaissance des militant-e-s LGBT, en particulier de Dan Savage.

Quasiment tous les candidats à l’investiture républicaine pour la prochaine élection présidentielle américaine ont eu leur «moment». Rick Santorum a connu le sien hier soir, en arrivant tout juste deuxième (avec seulement 8 voix d’écart) du caucus de l’Iowa, première grande étape du processus de désignation du futur candidat ou de la future candidate qui affrontera Barack Obama à l’automne prochain. Sa remontée dans les sondages avait été remarquée depuis quelques jours, mais son bon score a créé une petite surprise.

POSITIONS ANTIGAYS
Pour qui suit l’actualité LGBT américaine, Rick Santorum n’est pas un inconnu. Ses positions antigays ont en fait l’une des bêtes noires des militant-e-s de l’égalité des droits. Les blogs LGBT et les réseaux sociaux en ont fait une cible de choix. Comme la plupart des autres candidats républicains, Rick Santorum a pris soin de taper sur les homos pendant sa campagne, en affirmant notamment qu’il ferait annuler les mariages des couples de même sexe. Quelques jours plus tard, il a été victime d’une action de type Glitter Bomb: un militant LGBT lui a lancé des paillettes au cri de «Stop à la haine, goûte à l’arc en ciel»:

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Raw Video: Santorum Glitter Bombed in Iowa

GOOGLE BOMB
Mais l’épisode le plus célèbre reste le «coup» du chroniqueur gay Dan Savage, initiateur de la campagne «It Gets Better». En 2003, dans une interview à l’Associated Press, Rick Santorum prend violemment position contre l’égalité des droits pour les gays et les lesbiennes et fait une analogie entre les relations homosexuelles et l’inceste ou la zoophilie.

Via sa chronique Savage Love, Dan Savage lance alors un concours: il demande à ses lecteurs de trouver une définition au mot santorum.  La définition retenue, particulièrement gratinée, est ensuite popularisée grâce à une campagne  Google Bomb  – avec succès, le site SpreadingSantorum, où l’on peut lire la définition du mot, arrive toujours en bonne place dans les moteurs de recherche. Depuis l’annonce de la candidature du politicien, Dan Savage a relancé le bombardement Google, en s’attaquant au passage à son prénom, défini comme l’action de «retirer du santorum oralement».

Malgré sa demi-victoire dans l’Iowa, rien n’est encore gagné pour Rick Santorum. Il reste de nombreuses étapes dans le processus de désignation du candidat républicain et ses rivaux Mitt Romney – le favori – et Ron Paul semblent mieux armés que lui pour tenir une campagne, en particulier d’un point de vue financier. Les autres bêtes noires des LGBT, Rick Perry et Michele Bachmann, semblant désormais hors course, Rick Santorum va donc probablement tenter fédérer autour de sa personne l’aile très conservatrice – et donc homophobe – du parti républicain afin d’inverser la tendance en sa faveur.

[mise à jour, 19h05] «Hier soir, les électeurs de l’Iowa se sont exprimés très clairement, et j’ai donc décidé de me retirer», a déclaré Michele Bachmann lors d’une conférence de presse. Elle n’a pas encore annoncé si elle apporterait son soutien à un autre candidat.

Photo DR

 

Print This Post
Avatar de Xavier Héraud
Publié par
Co-fondateur de Yagg. Rédacteur en chef adjoint / Responsable développement. Chef de projet Tetu.com
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (2)
  • Par Risah 04 jan 2012 - 15 H 36
    Avatar de

    Rupert Murdoch venait de lui apporter son soutien. Coïncidence?

     
  • Par Têtuniçois 04 jan 2012 - 18 H 24
    Avatar de Têtuniçois

    Plus le candidat est religieux , plus il est homophobe .

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.