Le 15 décembre dernier, au Gaumont Opéra Premier, à Paris, lors du Jeudi, c’est gay-friendly!, Yagg accueillait l’équipe du film Let My People Go!: son réalisateur – Mikael Buch, qui signe ici son premier long métrage – et ses comédien-ne-s: Amira Casar, Clément Sibony, Nicolas Maury, Jean-François Stévenin et Jean-Luc Bideau.

DANS LES SALLES LE 28 DÉCEMBRE
Let My People Go!,
qui sort sur les écrans demain, mercredi 28 décembre, raconte l’histoire de Ruben, un jeune gay installé en Finlande dont la vie va être bouleversée par un mystérieux paquet rempli d’argent. Ruben se retrouve chassé du toit qu’il partage avec Teemu, son compagnon, ce dernier l’accusant d’avoir dérobé ladite somme. C’est alors un retour à la case départ dans sa famille en France pour le jeune homme, «la parfaite famille juive» selon ses propres termes. Moult péripéties vont le conduire à s’interroger sur le poids des traditions vs. son identité personnelle, la valeur de son amour pour Teemu, etc.

COMÉDIE ET POÉSIE
Mikael Buch a réussi un joli pari: faire rimer comédie avec poésie. Avec une mention spéciale pour Nicolas Maury qui incarne un Ruben lunaire, à mi-chemin entre Pee-Wee Herman, Buster Keaton et Harvey Fierstein dans Torch Song Trilogy. Il est comme un funambule sur le fil de nos émotions. De très beaux moments à vivre en salles dès demain et sans modération.

Dans la vidéo ci-dessus, retrouvez également l’avis des yaggeurs et des yaggeuses à la sortie de la projection.

Voir également:
Mikael Buch: «Parler d’homosexualité aujourd’hui au cinéma n’est plus un tabou»