Le vote catholique, les rapports entre l’Église et le Front National, les pièces de théâtre polémiques… Interrogé par Rue89, l’archevêque de Lyon et primat des Gaules Mgr Barbarin est également revenu sur ses propos sur  l’homosexualité parus dans le magazine Lyon Capitale le mois dernier (lire Lyon: Nouveau dérapage de Mgr Barbarin sur l’homosexualité).

À propos de l’homosexualité et de l’égalité des droits, l’archevêque avait notamment déclaré: «En outre, je constate que chaque génération produit des anticorps dont elle a besoin. Devant une agression microbienne, notre corps sait se défendre, et du point de vue spirituel, c’est pareil».

«Je ne sais pas pourquoi certains ont associé cette déclaration à l’homosexualité, elle n’avait rien à voir, regrette Mgr Barbarin. Vous pouvez relire le texte. Je pensais à un garçon et une fille qui se préparaient au mariage, et qui racontaient à quel point il avait été difficile pour eux de ne pas avoir de relations sexuelles avant leur mariage, comme ils l’avaient décidé. Le garçon disait: «Quand j’ai eu 15-16 ans et que j’ai vu ce que c’était, je me suis dit: “Ils ne m’auront pas”.» J’ai admiré: vraiment, chaque génération produit ses anticorps, voilà tout. Pour moi, l’homosexualité est un fait…»

À lire sur Rue89.com. soutien yagg