Les faits se sont déroulés à Oxnard, en Californie, le 12 février 2008. Il trouvait que Lawrence King, 15 ans (photo de droite), flirtait trop ouvertement avec lui, alors Brandon McInerney, 14 ans, lui a mis deux balles dans la tête, devant le reste de la classe. Le jeune gay, qui n’hésitait pas à se maquiller et à porter des bijoux pour aller en cours, est mort deux jours plus tard. Presque quatre ans et un procès annulé plus tard, le meurtrier a plaidé coupable d’homicide volontaire non-prémédité et a écopé de 21 ans de prison suite à un accord avec le procureur.

Lors du procès – annulé en raison de l’incapacité des jurés à se mettre d’accord sur un verdict –, les professeurs de l’école avaient témoigné de leur impuissance face aux tensions entre Lawrence et plusieurs autres élèves. L’administration avait d’ailleurs décidé de ne pas intervenir, ignorant notamment les plaintes de la mère du jeune gay. Seul un mémo avait été distribué au personnel de l’établissement, spécifiant que «les autres ne sont pas obligés d’apprécier, mais ils doivent le laisser tranquille». Ce qui a été décrit par la défense comme un comportement sexuellement agressif de Lawrence King semble avoir en fait été quelques moqueries à l’égard d’un jeune homme notoirement homophobe et raciste. La mort de l’adolescent a suscité une grande vague d’émotion aux États-Unis.

Brandon McInerney ne devrait pas sortir de prison avant ses 39 ans.

soutien yagg