Le Bleu est une couleur chaude couvertureAprès avoir reçu le prix du public lors du dernier festival d’Angoulême, Le Bleu est une couleur chaude, le roman graphique de Julie Maroh publié aux éditions Glénat, devrait être adapté au cinéma. Abdellatif Kechiche (L’Esquive, La Graine et le mulet, Vénus noire) sera derrière la caméra et Léa Seydoux est annoncée au casting. Incarnera-t-elle Emma, la jeune femme aux cheveux bleus dont l’héroïne tombe amoureuse? Ou cette héroïne, justement, Clémentine (dont le prénom devient Jocelyne), 15 ans? Quel que soit le rôle qui lui est confié, cela la changera de Mission impossible 4: protocole fantôme.

««Il ne pouvait pas y avoir de meilleure personne pour s’occuper d’une adaptation», a commenté Julie Maroh à Têtu.com, précisant: «Je ne parle plus du Bleu, j’ai dit tout ce que j’avais à dire. Je réponds juste aux questions d’Abdellatif quand il en a. C’est tout».

«Avoir été choisie par Abdellatif Kechiche, j’en suis très fière, a pour sa part expliqué Léa Seydoux, citée par L’Express. Pour lui, faire un film a quelque chose de vital. Aujourd’hui, on est quand même vachement dans un truc de consommation, c’est bien d’essayer de garder du sens.» Et du sens, l’album de Julie Maroh en a…

Le film, coproduction franco-belgo-espagnole, a reçu le soutien du Fonds du Conseil de l’Europe pour l’aide à la coproduction, à la distribution et à l’exploitation d’oeuvres cinématographiques (Eurimages) et du CCRAV Nord-Pas de Calais. Le tournage devrait débuter en février 2012.

Lire aussi la critique de l’album par la yaggeuse Akaimenousagi et par LGBT BD.
Revivre le festival d’Angoulême 2011 avec Soizick sur son blog dédié, Chroniques Angoumoises.

Via Keela et BoDoï.