Invité de France Info pour parler de son nouveau spectacle, Le Tour du Monde en 80 jours, le patineur Philippe Candeloro a fait entendre sa petite musique homophobe et sexiste.

Alors que le journaliste Philippe Vandel lui lance «Vous étiez un coureur de jupons, Philippe Candeloro répond «Oui», et il poursuit: «Je pouvais en profiter, j’étais dans un milieu où il n’y avait pas vraiment en plus de vrais mecs! Donc moi j’allais satisfaire finalement le désir de demoiselles qui étaient un petit peu malheureuses, donc je ne me suis pas privé». Pour ce vice-champion du monde, on l’aura compris, les «vrais mecs» sont hétérosexuels et les femmes n’attendent qu’eux.

Quelques minutes plus tôt, il expliquait qu’il devait faire attention à ce qu’il disait car «il y a des gens qui prennent des paroles qui sortent du contexte et qu’ils rebalancent sur internet et c’est là le danger». Il ne croyait pas si bien dire. Sauf que contexte ou pas, ce qu’il a dit est à la fois sexiste et homophobe. Un beau coup double pour ce double médaillé de bronze aux JO.

Écoutez l’interview de Philippe Candeloro sur France Info.

Merci au yaggeur Christophe de nous avoir signalé l’information.

Photo DR