Les sociaux-démocrates allemands du   Sozialdemokratische Partei Deutschlands (SPD) se sont réunis en congrès national (Bundesparteitag) du 4 au 6 décembre à Berlin. Le thème du congrès: Notre capital: la démocratie et la justice. A l’occasion de ces journées, ils ont donné des lignes directrices qui pourraient s’avérer décisives pour les gays et les lesbiennes de ce pays, en cas de changement de majorité. Ils rejoignent ainsi, enfin, les écologistes de Bündnis 90 / Die Grünen. Le SPD est actuellement la principale force d’opposition en Allemagne.
Les délégués se sont déclarés unanimement opposés à la loi actuellement en vigueur qui interdit le mariage aux couples du même sexe. Le SPD se prononce pour l’ouverture de l’institution du mariage aux couples de même sexe. Le mariage est défini comme une institution sociale qui règle l’organisation de la vie en commun, et qui doit englober tous les couples, hétérosexuels comme homosexuels.
Ces mêmes délégués se sont aussi prononcés à l’unanimité pour l’ouverture du droit à l’adoption. Il s’agit de mettre fin aux inégalités de traitement du droit à l’adoption. Il faut qu’en cette matière aussi les couples homosexuels disposent des mêmes droits que les couples hétérosexuels. Le groupe parlementaire des sociaux-démocrates introduira un projet de loi égalitaire au Bundestag* (Parlement allemand). De leur côté, les états fédéraux gouvernés par le SPD sont invités à introduire un projet de loi en ce sens au  Bundesrat* (Sénat allemand).
Schwusos, le groupe LGBT du parti des sociaux-démocrates, s’est vivement réjoui de l’adoption de ces lignes directrices qui doivent donner aux gays et aux lesbiennes une égalité complète des droits.
Ce changement de cap du parti social-démocrate est intervenu relativement rapidement: il y a 6 mois à peine, les sociaux-démocrates avaient en effet rejeté, de concert avec les chrétiens-démocrates de la Chancelière Merkel et les libéraux du FDP, une proposition de loi de la gauche ultra (Die Linke) qui visait à l’ouverture du mariage aux personnes du même sexe.
Par ailleurs, le statut et la reconnaissance du groupe LGBT social-démocrate au sein du parti ont été améliorés.Source: Queer.de

* L’Allemagne dispose d’un système bicaméral:

– le Bundestag ou Diète nationale allemande: représentants élus de tout le pays dans de grandes élections nationales, où la répartition des sièges se fait selon le nombre de voix des partis politiques dans tout le pays.
– Bundesrat: représentants élus de chaque Bundesland, et chaque membre représente son Land et pas seulement son parti politique

Les prochaines élections nationales auront lieu en 2013, sauf dissolution anticipée. Le Bundestag est actuellement dominé par une coalition de chrétiens-démocrates et de libéraux, qui refuse l’ouverture du mariage aux personnes du même sexe. Seul un changement de majorité permettrait le vote de lois donnant l’égalité des droits en matière de mariage et d’adoption. La nouvelle ligne de conduite du parti socialiste allemand (SPD) est à ce titre une avancée de la plus haute importance.
Luc Lebelge, en partenariat avec Munich and Co