Regardez bien la veste que porte le candidat à la présidentielle américaine Rick Perry dans le spot de sa nouvelle campagne. Elle ne vous rappelle rien? Mais oui, c’est bien la même que celle que portait l’acteur Heath Ledger dans Le Secret de Brokeback Mountain.

Après être devenu la risée des Américains pour avoir eu un trou de mémoire lors d’un débat télévisé, Rick Perry est maintenant raillé sur la toile pour sa nouvelle campagne. Il faut dire que pour revenir dans la course, l’actuel gouverneur du Texas n’a pas fait dans la subtilité. S’inspirant de ses adversaires les plus extrémistes, il a visiblement décidé de revenir aux bonnes vieilles recettes de la politique: le bouc émissaire. Et quoi de plus naturel pour ce chrétien-conservateur que de s’en prendre aux gays et aux lesbiennes?

C’est l’objet de sa campagne, baptisée «Strong» («Fort»). Dans le rôle de l’Américain sévèrement burné sur fond de petite musique patriotique et de décor bucolique, Rick Perry redit son dégoût de la fin de «Don’t Ask, Don’t Tell» (DADT) et des militaires homos qui peuvent désormais servir ouvertement sous les drapeaux (lire Barack Obama met fin à «Don’t Ask Don’t Tell»).

«Je n’ai pas honte de dire que je suis chrétien, mais il n’est pas nécessaire d’aller à l’office tous les dimanches pour savoir qu’il y a quelque chose qui ne va pas avec ce pays quand les homosexuels peuvent servir ouvertement sous les drapeaux mais que nos enfants ne peuvent pas célébrer ouvertement Noël ou prier à l’école», attaque le candidat. «En tant que président, poursuit-il, je mettrai un terme à la guerre d’Obama contre la religion. Et je me battrai contre les attaques libérales contre notre héritage religieux. La Foi a fait l’Amérique forte. Elle peut nous rentre forts à nouveau».

La vidéo, mise en ligne il y a quatre jours, suscite énormément de commentaires… le plus souvent moqueurs. Un buzz plutôt négatif donc, comme le montre la proportion des commentaires sur YouTube et les nombreuses parodies de la vidéo du gouverneur sur le web.

À l’instar du blogueur James Kotecki qui a repris le spot du gouverneur à sa façon pour mieux en ridiculiser le message: «Je n’ai pas honte d’admettre que je suis athée, mais vous n’avez pas besoin de dormir tard tous les dimanches pour savoir que quelque chose ne va pas dans ce pays quand Rick Perry peut être ouvertement homophobe alors que nos enfants ne peuvent célébrer ouvertement l’évolution ou apprendre la science à l’école, déclare le blogueur sur fond de musique niaise. En tant que vidéo-bloggeur, je vais mettre un terme à la guerre de Perry contre la raison, et je me battrai contre les attaques conservatives lancées sur notre héritage rationnel. La logique a fait l’Amérique forte. Elle peut la rendre forte à nouveau».

Regardez sa vidéo ci-dessous:

http://www.youtube.com/watch?v=g8sbBVOt40Q

Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo, cliquez sur Rick Perry « Strong » Parody.

Une sacré veste pour le malheureux Rick Perry. D’autant que s’il fait mine de croire fortement en ses chances, Dieu ne semble pas encore l’avoir entendu, à en croire les sondages. Le candidat le plus ridiculisé d’Amérique peut toujours se consoler en se rappelant que les voies du Seigneur sont impénétrables.