Par deux fois récemment, Michele Bachmann, candidate à l’investiture républicaine pour la présidentielle américaine de 2012, s’est retrouvée directement confrontée à des militants LGBT.

Le premier, Elijah, n’a que 8 ans! La scène se déroule lors de la signature du livre de la candidate. L’enfant s’approche avec sa mère. Il n’ose pas parler. Michele Bachmann se penche vers lui et lui demande de lui parler à l’oreille. Ce dernier finit alors par lâcher: «My mummy is gay and she doesn’t need fixing»: «Ma maman est lesbienne et elle n’a pas besoin d’être soignée». Allusion aux thérapies qui peuvent soi-disant soigner les homos dans la clinique que possède le couple Bachmann. Surprise en tout cas de la candidate, qui se redresse et dit juste «au revoir» à Elijah.

http://www.youtube.com/watch?&v=2K8CGeC2M_U
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Activist Elijah With Michele Bachmann.

La deuxième scène se déroule dans l’Iowa. Une lycéenne faisant partie d’une GSA (Gay-Straight Alliance, Alliance Gays-Hétéros) interroge Michele Bachmann sur le mariage des couples de même sexe. Cette dernière lui répond que les homos peuvent se marier «à une femme s’ils sont des hommes et à un homme si elles sont des femmes». Une partie de la salle applaudit. L’étudiante ne se démonte pas et relance plusieurs fois la Républicaine sur le sujet. Qui s’entête.


Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Student challenges Bachmann on marriage.

Michele Bachmann est décrite par le Huffington Post comme étant «la plus conservatrice des candidats républicains sur les questions de société».