Mis en cause à l’occasion du coming-out de Franck Riester, Pascal Thierry s’explique. Il le fait dans un droit de réponse publié sur La Rose de Coulommiers, le blog des “Socialistes et citoyens de Gauche” de la ville. Selon lui, c’est le journaliste présent qui a dérapé: « Que ce dernier ait trouvé qu’un jeu de mots lancé dans le feu des débats puisse être mal placé ne lui donnait aucun droit d’aller en chercher une explication auprès de M. le député-maire. » Ce mardi 6 décembre, c’est dans les colonnes du bi-hebdomaire local Le Pays Briard, cité par l’AFP, que Franck Riester a révélé son homosexualité au grand public (Lire: Le député UMP Franck Riester fait son coming-out).

Nous avons tenté de joindre Pascal Thierry mais c’est Laetitia Martig Deces, à la tête de l’opposition municipale à Coulommiers avec qui nous avons pu nous entretenir au téléphone. Selon elle, Franck Riester a voulu « faire le buzz en tapant sur un socialiste ». Tout au plus reconnait-elle une phrase maladroite (« Ça ne sera pas une couverture gay »), mais que le journaliste aurait sorti de son contexte.

« PASCAL N’EST ABSOLUMENT PAS HOMOPHOBE »
« Pascal n’est absolument pas homophobe », affirme-t-elle. Elle nous a même précisé que lors d’un récent conseil municipal, Pascal Thierry avait remercié le député-maire Franck Riester d’avoir voté en faveur de la proposition de loi socialiste sur le mariage en juin dernier. Laetitia Martig Deces rappelle que les socialistes ont toujours soutenu les revendications de la communauté homosexuelle et que cette attaque est vécue « comme une injustice. »

Répondez à notre sondage: Que pensez-vous du coming-out de Franck Riester?