Christine Boutin a présenté aujourd’hui 5 décembre son programme présidentiel, rapporte l’AFP. Outre un programme centré sur (sa conception de) la famille, la suppression du droit du sol pour les enfants né-e-s de parents étrangers, un revenu de base de 400 euros se substituant à «une myriade d’allocations», la candidate du Parti chrétien démocrate à l’élection présidentielle a également précisé les conditions de son ralliement à Nicolas Sarkozy avant le second tour ou avant même le premier si Marine Le Pen a des chances de se qualifier pour l’étape ultime.

Évidemment, les homos sont visé-e-s puisqu’elle exige rien moins que l’inscription «dans la Constitution» du mariage comme étant l’union d’un homme et d’une femme. Elle demande également une «réflexion pour la mise en place du revenu de base», et «l’inscription des racines judéo-chrétiennes de l’Europe dans les futurs traités européens». Si ses desiderata ne sont pas satisfaits, elle donnera «liberté de vote» à ses lecteurs. Les sondages la situent pour le moment aux environs de 1% des intentions de vote.

Elle a également indiqué n’avoir pour l’instant que 150 promesses de parrainage pour l’élection présidentielle. Il faut 500 signatures ferme.