Placée en redressement judiciaire le 20 octobre dernier, la société Attitude Travels a officiellement mis la clé sous la porte. Stéphane Loiselier, son directeur commercial et sa figure emblématique – que nous n’avons pas pu joindre pour commenter l’information, l’a annoncé dans une vidéo postée sur le site de l’entreprise le 28 novembre. La faute à un contexte économique morose, explique-t-il:

« Il fallait s’arrêter pour une chose (…) La crise économique est là. La population gay est autant touchée que la population hétéro. Donc j’ai pris la décision avec toute l’équipe d’arrêter cette aventure sur une belle note, notamment cette croisière. On a essayé d’avoir une quatrième croisière, ce qui représente une vitrine pour Attitude. C’est très compliqué. (…) 2012 est une année qui s’annonce mal. On part un petit peu au casse-pipe et on n’a pas envie de vous faire subir ce genre de choses. »

Selon Tour Hebdo, c’est plus précisément le manque à gagner sur la croisière gay et lesbienne de 2011 – la troisième du genre, qui a mis en difficulté la société, qui affichait un résultat légèrement positif pour son exercice 2010 (9615 euros, pour un chiffre d’affaires de 326 890 euros).

Créée en 2003,  l’agence de voyages s’était lancée dans une activité de tour operator avec de l’organisation de la première croisière gay et lesbienne francophone en 2009  (que Yagg avait alors chroniqué cf. le feuilleton Plus belle la croisière), suivie de deux autres en 2010 et 2011.