Société | 05.11.2011 - 15 h 46 | 0 COMMENTAIRES
  • Arc-en-ciel Toulouse
  • Michel Megnin
  • Torrent de vie
  • torrents de vie
  • toulouse

Toulouse: Démonstration de force contre un groupe évangélique qui prétend «soigner les homos»

Publié par
Entre 200 et 300 militant-e-s LGBT et sympathisant-e-s se sont rassemblé-e-s hier soir pour protester contre les séminaires de Torrents de Vie.

Ils prétendent «guérir» les gays et les lesbiennes de leurs «tendances homosexuelles» grâce à Jésus en organisant des séminaires payants (lire À Toulouse, un séminaire pour «guérir» les gays et les lesbiennes). Mais pour le moment, c'est plutôt eux qui en sont pour leurs frais. Hier soir, les associations LGBT toulousaines et leurs sympathisant-e-s ont montré leurs muscles aux évangélistes de Torrents de Vie.

ENTRE 200 ET 300 PARTICIPANT-E-S
Alors que Michel Megnin, secrétaire de l’association Arc En Ciel Toulouse (à l’origine du rassemblement), attendait «une centaine de participants» tout au plus, ils étaient finalement entre 200 et 300 à battre le pavé devant la petite église évangélique. «Le plus important rassemblement LGBT organisé à Toulouse, hors Gay Pride», précise Michel Megnin, non sans fierté.

Pour l'occasion, un large panel associatif, allant du mouvement homo et chrétien David et Jonathan à des associations laïques et féministes, en passant par des représentants de partis politiques de gauche, avait fait le déplacement. Objectif: dénoncer le discours sexiste et homophobe de Torrents de Vie.

Les protestataires ont trouvé porte – et fenêtres – closes. Ce qui ne les a pas empêché-e-s de donner de la voix. «Non, nous ne sommes pas malades!», ont-ils martelé. «330€, je suis trop pauvre pour devenir hétéro», disait le panneau d'un militant faisant référence au prix du séminaire. «Depuis Sexion d'Assaut, nous voulons être vigilants. Se faire avoir par des délais de prescription – toujours discriminants d'ailleurs – ça suffit!», déclare Michel Megnin, qui se félicite du succès de la mobilisation.

ALERTER
Au-delà de la ville de Toulouse, l'association veut également «faire connaître publiquement les écrits d'Andrew Comiskey [l'inspirateur de Torrents de Vie]», qui sont en vente sur les sites de distribution en ligne mais surtout, «alerter sur les dangers de ces séminaires payants de «restauration» d'une «saine» hétérosexualité qui essaiment depuis 2010 dans toute la France depuis les States [États-Unis] et qui véhiculent pour «guérir» de l'homosexualité les pires clichés sexistes et homophobes».

Pour autant, si les associations LGBT ont obtenu l'annulation de ce week-end de séminaire à Toulouse, les évangélistes de Torrents de Vie ne semblent pas abandonner leurs velléités de guérison. Tout en plaidant le «malentendu» et se défendant d'être homophobe, l'association a indiqué à nos confrère de La Dépêche qu'elle entendait bien poursuivre ses activités. Toutefois, son site internet est inactif depuis hier soir. Un signe divin, peut-être?

Photos Sébastien Kinach

[Gallery not found]

Print This Post
Photo du profil de Paul Denton
Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.