Un film, un concert, deux performances et un set DJ: c’est ce que propose le festival parisien Jerk Off, ce samedi 29 octobre, pour rendre hommage à Klaus Nomi. Une nuit entière pour célébrer l’extra-terrestre de la pop, mort du sida en 1983: l’idée est belle, le programme excitant.

À partir de 21h, aux Trois Baudets (64, bd de Clichy, 75018 Paris), projection du documentaire The Nomi Song, d’Andrew Horn, qui retrace le parcours fulgurant de cet artiste hors normes.

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur The Nomi Song trailer.

Puis place à des artistes inspiré-e-s par Klaus Nomi. À 23h, le ténor Marco Avallone «réinventera un air d’opéra de Vivaldi sur les accords électroniques du musicien Matthieu Gagelin», et à 23h30, Corrine nous livrera quelques performances déjantées. À minuit, concert de l’artiste allemande Näd Mika (ci-dessous, un extrait d’un live à Berlin en 2010).

http://www.youtube.com/watch?v=r1320WcPGYY

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Näd Mika live in Berlin 2010.

Enfin, Patrick Vidal prendra les platines pour un set «sous influence NYC 80′s et new-wave».

Infos et préventes sur le site de Jerk Off.