GQ Australia a présenté ses excuses pour la question indélicate posée à Taylor Lautner. Un journaliste du magazine avait en effet demandé au comédien si Dustin Lance Black et Gus Vant Sant, respectivement scénariste (oscarisé) et réalisateur de Harvey Milk lui avaient fait des avances lors d’un dîner commun. Dustin Lance Black avait ensuite vivement réagi sur son blog (Lire Dîner avec Taylor Lautner: Dustin Lance Black s’en prend au magazine «GQ Australia» ), reprochant au magazine de «sacrifier à ce stéréotype scandaleux et daté qui veut que les hommes gays soit par nature des prédateurs sexuels». Sur Facebook, la rédaction de GQ Australia a fini par réagir:

«Nous avons pris connaissance de certains commentaires concernant notre interview avec Taylor Lautner et nous présentons nos excuses si quelqu’un s’est senti offensé par l’article. Il n’était certainement pas dans notre intention de dépeindre qui que ce soit comme un prédateur sexuel. Ce que nous voulions vraiment souligner est le fait que Taylor est virtuellement irrésistible pour tout le monde – quels que soit sa sexualité ou son genre.»

Via Towleroad