Société | 14.10.2011 - 16 h 03 | 0 COMMENTAIRES
  • beit haverim
  • bertrand delanoë
  • david & jonathan
  • HM2F homosexuel-l-es musulmans de france
  • Pierre Schapira
  • Rémi Féraud
  • voyage en israël et en palestine

Trois associations cultuelles LGBT vont se rendre en Israël et en Palestine

Publié par
Les associations Beit Haverim, David & Jonathan et HM2F, respectivement juive, chrétienne et musulmane, veulent favoriser le dialogue et montrer leur solidarité avec les mouvements LGBT locaux.

Une expérience unique et une première mondiale. Du 6 au 13 novembre, les associations Beit Haverim (groupe juif gay et lesbien de France), David & Jonathan (mouvement homosexuel chrétien) et HM2F (homosexuel-l-e-s musulmans de France) organisent un voyage en Israël et en Palestine. Présenté comme une première mondiale, ce voyage a pour objectif, selon les organisateurs «de rencontrer et de dialoguer avec les représentants des trois cultes et de dialoguer et manifester notre solidarité avec les mouvements LGBT associatifs locaux, israéliens et palestiniens».

«UN DIALOGUE EN SPIRITUALITÉ»
Une cinquantaine de personnes vont participer à ce voyage, qui mènera les participants de Jérusalem en Israël à Ramallah en Cisjordanie mais aussi à Tel Aviv, la Mer Morte, Jaffa ou encore Abu Gosh, un village arabe proche de Jérusalem. Pour Franck du Beit Haverim, «l'objectif n'est pas politique, c'est un dialogue en spiritualité et avec les associations LGBT locales».

Pendant le séjour, les visites des lieux touristiques alterneront avec des rencontres avec des personnalités politiques, des représentants d'associations LGBT israéliennes et palestiniennes.

Lotfi, de HM2F a décrit cette initiative comme «l'avant-garde de cette remise en question du dogmatisme qui crée des discriminations envers les personnes LGBT». Pour Elisabeth, de D&J, «la spiritualité, c'est un moyen efficace de participer à ce dialogue. Mais nous ne sommes pas des associations religieuses, nous ne devons rendre des comptes à aucune religion».

LE PARRAINAGE DE BERTRAND DELANOË
Ce voyage est parrainé par le maire de Paris, Bertrand Delanoë. Lors de la conférence de presse qui a eu lieu ce vendredi matin, Pierre Schapira, son chargé des relations internationales, des affaires européennes et de la francophonie a souligné le contexte particulier de ce voyage pas comme les autres et a salué cette action: «Vous innovez et toutes les formes de dialogue sont bonnes à prendre». Il a par ailleurs estimé que la société israélienne était assez ouverte sur ces questions: «Mon homologue à la mairie de Jérusalem est ouvertement homo».

Le maire du Xe arrondissement, Rémi Féraud, également présent ce matin, a souligné l'importance de ce voyage par la «volonté [des associations] d'aller rechercher une expérience et d'aller dialoguer avec deux sociétés pour lever des tabous». «Vous allez apporter une autre vision de cette région, moins caricaturale et plus optimiste». Franck de Beit Haverim a précisé que le voyage était entièrement autofinancé: «Nous n'avons sollicité aucune forme de subvention publique ou privée pour ce voyage afin de le réaliser en toute indépendance.»

Print This Post
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.