François Hollande était hier, lundi 3 octobre, dans les locaux de Libération pour une rencontre avec la rédaction. La journaliste Laure Bretton, de Libération, live-tweetait les échanges et a rapporté notamment cette phrase du candidat à la primaire, au sujet du mariage pour les couples de même sexe et de l’homoparentalité: «Attention, ce ne sera pas si simple de faire passer ces textes».

Jointe par Yagg, Laure Bretton confirme ces propos rapportés et ajoute que François Hollande a également évoqué un nécessaire «changement de mentalité» des Français pour faire passer ces mesures, mais que le Sénat ayant basculé à gauche, cela allait faciliter les choses.

PAS DANS LA VERSION PAPIER
Des propos que l’on ne retrouve pas dans la version papier de Libération ce matin qui consacre sa Une et cinq pages à cette rencontre, ni dans la vidéo mise en ligne sur Libération.fr. Une décision émanant de la rédaction en chef, nous indique Laure Bretton, qui tient à souligner la masse énorme de verbatim à traiter – les candidat-e-s restent près de trois heures dans les locaux du quotidien. Il faut donc faire des choix. À l’heure où nous écrivons ces lignes, la rédaction en chef n’était pas joignable.

La sortie de François Hollande a tout de même provoqué un buzz sur Twitter, et notamment la réaction d’Anne Hidalgo, 1ère adjointe de Bertrand Delanoë et porte-parole de Martine Aubry pour la primaire: «Avec de la volonté politique, un Sénat à gauche & une opinion publique favorable, où seraient les blocages?».

Rappelons que les six candidat-e-s à la primaire citoyenne des 9 et 16 octobre prochains se sont déclaré-e-s favorables à l’ouverture du mariage aux couples de même sexe et à l’homoparentalité, suivant ainsi les propositions-phares du Parti socialiste pour 2012.

François Hollande avait encore réaffirmé cet engagement la semaine dernière, dans ses réponses au questionnaire d’Homosexualités et Socialisme (HES), promettant même une date: dès 2012.

Au final, on peut également se poser la question suivante: quand les candidat-e-s à la primaire aborderont-ils/elles les problématiques LGBT dans leurs échanges publics? Dernière chance, demain, à 20h30, pour l’ultime débat de la primaire, sur BFMTV, RMC et Public Sénat, en partenariat avec Le Nouvel Observateur. Messieurs les intervieweurs, un peu d’audace et d’imagination!