Il reste trois occasions de voir la pièce d’Alan Ball à Paris.

Lire la critique sur Paris by Yagg.