Les hommes bisexuels le savaient déjà, une étude vient de le confirmer: contrairement aux licornes, ils existent bel et bien! A lire sur le site du New York Times [en] Les bisexuels interrogés trouvent l’étude « insultante » et remettent en question le mode d’enquête de l’étude, qui a mesuré les érections d’hommes qui se disent hétéros, bis ou gays confrontés à différents types de porno. Rien en revanche sur les femmes bisexuelles.