Bruno Julliard, adjoint chargé de la Jeunesse à la Ville de Paris et secrétaire national à l’Éducation du Parti socialiste, fait son coming-out dans le magazine Têtu de septembre, à paraître demain mercredi 24 août. On peut lire quelques extraits de son interview, réalisée dans le cadre d’un dossier consacré aux «jeunes politiques» sur Tetu.com.

L’ancien président de l’Unef, très médiatisé au moment des manifestations contre le Contrat Première Embauche (CPE) proposé par le Premier ministre de l’époque Dominique de Villepin, affirme ainsi qu’il n’a «jamais voulu le cacher ou en faire un argument politique, mais [il] admet qu’il est pertinent de répondre à [la] question» de son orientation sexuelle. Ce qu’il fait en déclarant clairement «Oui, je suis homosexuel», avant de préciser «Je vais en boîte, dans des soirées gays, j’aurais du mal à le cacher».

Ce coming-out fait écho à celui de Ian Brossat, président du groupe communiste au Conseil de Paris, sur Yagg il y a quelques mois (Lire Ian Brossat, conseiller (PCF) de Paris, fait son coming-out sur Yagg).