array(28) { ["SERVER_SOFTWARE"]=> string(6) "Apache" ["REQUEST_URI"]=> string(85) "/2011/08/16/etats-unis-ladministration-obama-veut-expulser-lepoux-dun-malade-du-sida/" ["REDIRECT_STATUS"]=> string(3) "200" ["HTTP_HOST"]=> string(8) "yagg.com" ["HTTP_X_REAL_IP"]=> string(13) "144.76.14.176" ["HTTP_X_FORWARDED_FOR"]=> string(13) "144.76.14.176" ["HTTP_CONNECTION"]=> string(5) "close" ["HTTP_USER_AGENT"]=> string(70) "Mozilla/5.0 (compatible; MSIE 9.0; Windows NT 6.1; WOW64; Trident/5.0)" ["HTTP_ACCEPT"]=> string(3) "*/*" ["HTTP_REFERER"]=> string(23) "http://www.ondamaris.de" ["PATH"]=> string(28) "/usr/local/bin:/usr/bin:/bin" ["SERVER_SIGNATURE"]=> string(0) "" ["SERVER_NAME"]=> string(8) "yagg.com" ["SERVER_ADDR"]=> string(9) "127.0.0.1" ["SERVER_PORT"]=> string(2) "80" ["REMOTE_ADDR"]=> string(13) "144.76.14.176" ["DOCUMENT_ROOT"]=> string(32) "/home/yagg/public_html/yagg.com/" ["SERVER_ADMIN"]=> string(18) "[no address given]" ["SCRIPT_FILENAME"]=> string(41) "/home/yagg/public_html/yagg.com/index.php" ["REMOTE_PORT"]=> string(5) "34036" ["REDIRECT_URL"]=> string(85) "/2011/08/16/etats-unis-ladministration-obama-veut-expulser-lepoux-dun-malade-du-sida/" ["GATEWAY_INTERFACE"]=> string(7) "CGI/1.1" ["SERVER_PROTOCOL"]=> string(8) "HTTP/1.0" ["REQUEST_METHOD"]=> string(3) "GET" ["QUERY_STRING"]=> string(0) "" ["SCRIPT_NAME"]=> string(10) "/index.php" ["PHP_SELF"]=> string(10) "/index.php" ["REQUEST_TIME"]=> string(10) "1464379349" }
Égalité des droits, Mariage, Société | 16.08.2011 - 19 h 29 | 0 COMMENTAIRES
  • Anthony John Makk
  • bill clinton
  • Bradford Wells
  • doma
  • états-unis

États-Unis: L’administration Obama veut expulser l’époux d’un malade du sida

Publié par
L’histoire d'Anthony, marié à Bradford depuis 7 ans et menacé d'expulsion, fait le tour des médias américains.

«Je suis marié comme n'importe quelle autre personne dans ce pays. Mais ce gouvernement peut venir prendre mon époux et l'expulser. C'est rageant. C'est navrant. Je n'ai aucun pouvoir, aucun droit de garder mon époux».

Ces mots sont de Bradford Wells. Cet Américain dont le conjoint devra avoir quitté le territoire national le 25 août prochain, dernier délai, par décision des services de l'immigration américaine, s'est confié au San Francisco Chronicle

UNE BANALE REQUÊTE ADMINISTRATIVE
À l'origine de ce drame, une banale requête administrative. Bradford Wells et Anthony John Makk se marient en 2005 dans l'État du Massachusetts après plus de dix ans de vie commune. Bradford possède la nationalité américaine. Pas Anthony. Lui est Australien et vit légalement aux États-Unis avec un visa depuis 1993. Les deux hommes habitent le quartier de Castro, à San Francisco.

Il y a quelques mois, Anthony s'arrête de travailler pour s'occuper de Brandon. Ce dernier est malade du sida et son état de santé s'est dégradé. Anthony réclame alors le statut de résident permanent en tant que conjoint d'un citoyen américain.

«L'UNION ENTRE UN HOMME ET UNE FEMME»
Mais les services de l'immigration américaine rejettent sa requête, au motif que le Defense of Marriage Act (DOMA) interdit aux couples de même sexe de bénéficier des avantages fédéraux en matière de citoyenneté. Promulguée en 1996 par Bill Clinton, elle définit le mariage au niveau fédéral comme «l’union entre un homme et une femme».

Le 1er juillet, le département de la Justice a déposé un rapport à la cour fédérale de San Francisco dénonçant le DOMA. Ce rapport reconnaît le «rôle regrettable» qu’a joué le gouvernement fédéral en citant précisément des cas et condamne le DOMA, qu’il juge «motivé par une hostilité envers les gays et les lesbiennes» et «contraire à la Constitution» (lire Mariage aux États-Unis: une avancée historique).

L'histoire de Bradford et Anthony fait le tour des médias américains. CNN a pu interviewer les deux conjoints en duplex, depuis San Francisco. Regardez leur témoignage:

Si vous n'arrivez pas à lire la vidéo, cliquez sur Deportation could split same-sex couple.

Aujourd'hui, le prestigieux Washington Post souligne l'absurdité de la situation dans son éditorial. «Le cas de M. Makk illustre les injustices profondes infligées par le DOMA», écrit le quotidien. Tout en rappelant que l'histoire de Bradford et Anthony n'est pas un cas unique, le Washington Post place le gouvernement face à ses responsabilités.

«L'administration Obama a jugé le DOMA inconstitutionnel parce qu'il prive les couples homosexuels d'une protection égale devant la loi  (…). L'expulsion de M. Makk devrait être suspendue», insiste le journal, qui conclut en soulignant que la «véritable justice» ne pourra venir que de l'abrogation du DOMA.

En attendant la décision du gouvernement, les soutiens au couple en danger s'organisent. Un groupe Facebook s'opposant à l'expulsion d'Anthony a ainsi été créé, et une pétition lancée. Elle a déjà recueilli plus de 4900 signatures en une semaine.

Photo Capture d'écran du reportage de CNN

Print This Post
Profile photo of Paul Denton
Publié par
Salut à tous! Je suis étudiant en histoire et apprenti-journaliste. Correspondant pour les Dernières Nouvelles d'Alsace pendant trois ans, je collabore désormais pour Yagg depuis la Belgique. Tous mes articles ici: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées. Je tiens trois blogs sur Yagg entre actualité LGBT, fiction, et critiques… Pour en savoir plus sur moi: http://yagg.com/2010/03/15/decouvrez-paul-denton-notre-yaggeur-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.