France
Égalité des droits, Mariage, Société | 16.08.2011 - 19 h 29 | 19 COMMENTAIRES
États-Unis: L’administration Obama veut expulser l’époux d’un malade du sida
Publié par
L’histoire d'Anthony, marié à Bradford depuis 7 ans et menacé d'expulsion, fait le tour des médias américains.

«Je suis marié comme n’importe quelle autre personne dans ce pays. Mais ce gouvernement peut venir prendre mon époux et l’expulser. C’est rageant. C’est navrant. Je n’ai aucun pouvoir, aucun droit de garder mon époux».

Ces mots sont de Bradford Wells. Cet Américain dont le conjoint devra avoir quitté le territoire national le 25 août prochain, dernier délai, par décision des services de l’immigration américaine, s’est confié au San Francisco Chronicle

UNE BANALE REQUÊTE ADMINISTRATIVE
À l’origine de ce drame, une banale requête administrative. Bradford Wells et Anthony John Makk se marient en 2005 dans l’État du Massachusetts après plus de dix ans de vie commune. Bradford possède la nationalité américaine. Pas Anthony. Lui est Australien et vit légalement aux États-Unis avec un visa depuis 1993. Les deux hommes habitent le quartier de Castro, à San Francisco.

Il y a quelques mois, Anthony s’arrête de travailler pour s’occuper de Brandon. Ce dernier est malade du sida et son état de santé s’est dégradé. Anthony réclame alors le statut de résident permanent en tant que conjoint d’un citoyen américain.

«L’UNION ENTRE UN HOMME ET UNE FEMME»
Mais les services de l’immigration américaine rejettent sa requête, au motif que le Defense of Marriage Act (DOMA) interdit aux couples de même sexe de bénéficier des avantages fédéraux en matière de citoyenneté. Promulguée en 1996 par Bill Clinton, elle définit le mariage au niveau fédéral comme «l’union entre un homme et une femme».

Le 1er juillet, le département de la Justice a déposé un rapport à la cour fédérale de San Francisco dénonçant le DOMA. Ce rapport reconnaît le «rôle regrettable» qu’a joué le gouvernement fédéral en citant précisément des cas et condamne le DOMA, qu’il juge «motivé par une hostilité envers les gays et les lesbiennes» et «contraire à la Constitution» (lire Mariage aux États-Unis: une avancée historique).

L’histoire de Bradford et Anthony fait le tour des médias américains. CNN a pu interviewer les deux conjoints en duplex, depuis San Francisco. Regardez leur témoignage:

Si vous n’arrivez pas à lire la vidéo, cliquez sur Deportation could split same-sex couple.

Aujourd’hui, le prestigieux Washington Post souligne l’absurdité de la situation dans son éditorial. «Le cas de M. Makk illustre les injustices profondes infligées par le DOMA», écrit le quotidien. Tout en rappelant que l’histoire de Bradford et Anthony n’est pas un cas unique, le Washington Post place le gouvernement face à ses responsabilités.

«L’administration Obama a jugé le DOMA inconstitutionnel parce qu’il prive les couples homosexuels d’une protection égale devant la loi  (…). L’expulsion de M. Makk devrait être suspendue», insiste le journal, qui conclut en soulignant que la «véritable justice» ne pourra venir que de l’abrogation du DOMA.

En attendant la décision du gouvernement, les soutiens au couple en danger s’organisent. Un groupe Facebook s’opposant à l’expulsion d’Anthony a ainsi été créé, et une pétition lancée. Elle a déjà recueilli plus de 4900 signatures en une semaine.

Photo Capture d’écran du reportage de CNN

Print This Post
Avatar de Paul Denton
Publié par
Salut à tous! Je suis étudiant en histoire et apprenti-journaliste. Correspondant pour les Dernières Nouvelles d'Alsace pendant trois ans, je collabore désormais pour Yagg depuis la Belgique. Tous mes articles ici: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées. Je tiens trois blogs sur Yagg entre actualité LGBT, fiction, et critiques… Pour en savoir plus sur moi: http://yagg.com/2010/03/15/decouvrez-paul-denton-notre-yaggeur-de-la-semaine/
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (19)
  • Par Fabizm 16 août 2011 - 19 H 49
    Avatar de

    C’est tout simplement dégueulasse! Il y a un nombre inconsidérable de « couple » mariés juste pour éviter des expulsions mais du moment qu’ils répondent bon au test tout vas bien… et quand un vrai couple homo, marié qui plus est, se retrouve dans une situation d’expulsion, là ça change et rien à cirer qu’ils soient vraiment ensemble depuis plusieurs années…

     
  • Par La Grousse 16 août 2011 - 20 H 38
    Avatar de

    \o/ Et ceci de la part de l’administration d’Obama qui expulse plus d’immigrés que jamais!
    Yes we can! Yes we can \o/

    En ne faisant rien contre DOMA, et en ne cherchant pas à réformer l’immigration (par exemple, il a abandonné le DREAM act), il va perdre les votes LGBT et Latino… Bonne chance pour se faire réélire après ca. Remarque, ca lui fera les pieds.

     
  • Par shinox 16 août 2011 - 20 H 51
    Avatar de shinox

    MMM complexe cette loi: les pays ont leur propre règlement mais l’immigration est fédérale.

    HEUREUSEMENT que quand on lit les articles on sait que cette état de fait est condamné par l’administration OBAMA.

    (« «L’administration Obama a jugé le DOMA inconstitutionnel parce qu’il prive les couples homosexuels d’une protection égale devant la loi (…). L’expulsion de M. Makk devrait être suspendue» »).

    Et dès lors, on trouve un minimum curieux appâter avec ce titre « États-Unis: L’administration Obama veut expulser l’époux d’un malade du sida »…

     
  • Par La Grousse 16 août 2011 - 20 H 55
    Avatar de

    L’admin a sorti une déclaration officielle qui condamne DOMA et cesse de le défendre en justice. Et… c’est tout. Obama ne fait RIEN pour l’abolir.

     
  • Par Yiu 16 août 2011 - 20 H 59
    Avatar de Yiu

    je trouve que le titre est volontairement provocateur et en plus faux.
    oui, le gouvernement federal ne permet pas qu conjoint de meme sexe d’obtenir une green card, cela fait partie de doma. mais c’est un juge local et non le gouvernement qui a decide de l’expulsion. il existe d’autre cas (en particulier un dans le queens et un dans le new jersey recemment) ou les juges ont decide de ne pas expulser le conjoint etrange. bref c’est le bordel et ca le restera tant que doma existera

     
  • Par Judith Silberfeld 16 août 2011 - 22 H 58
    Avatar de Judith Silberfeld

    @yiu Et il appartient à l’administration Obama d’abroger le DOMA, comme DADT. De plus, comme le rappelle l’édito du WaPo, l’administration Obama, par la voix d’Eric Holder, peut suspendre l’expulsion.

     
  • Par Têtuniçois 17 août 2011 - 0 H 54
    Avatar de Têtuniçois

    La grousse , tu dis que si Obama est battu ça lui fera les pieds ?! As-tu une idée de qui va s’opposer à lui ? Des homophobes hystériques républicains qui feront regresser les droits des LGBT ! Obama doit absolument être réélu pour qu’il continue le chemin vers l’Egalité .

     
  • Par zeroseven 17 août 2011 - 0 H 56
    Avatar de zeroseven

    oui c’est sûr @risah : vivement qu’il perde et que les républicains reprennent le pouvoir, ça lui « fera les pieds ».

    Il me semble, en suivant ça de loin, que les US progressent nettement plus vite que nous dans le domaine des droits LGBT. Ça prend du temps et ce n’est pas parfait, mais ça avance.

    Accessoirement je pense qu’en ce moment, ils ont juste vaguement d’autres trucs à gérer, je suis pas vraiment convaincu que ce soit en haut de la shopping liste. Donc oui ils pourraient faire mieux, mais le titre de l’article est racoleur et me gène, tout comme @yiu , il sous-entend juste que l’administration Obama se moque des couples de même sexe en n’hésitant pas à les séparer, et même encore pire parce que l’un des époux a le SIDA. C’est un choix éditorial comme un autre je suppose…

     
  • Par La Grousse 17 août 2011 - 1 H 03
    Avatar de

    Régresser? Ce sera exactement pareil: Obama n’a pas fermé Guantanamo, n’a pas mis fin aux guerres en Afghanistan ou en Irak (d’ailleurs il a escaladé les choses au Pakistan, au Yémen et en Libye), son administration (c’est EXACTEMENT la même chose que de dire ‘Obama’ d’ailleurs, elle est régie par lui même) expulse plus d’immigrés que jamais, sa réforme de la sécurité sociale était une blague bardée d’accords avec big pharma et les compagnies d’assurance qui n’aide en rien le peuple, sa réforme de wall street n’a rien réformé du tout… Ca changerait quoi d’avoir des Republicains au pouvoir?

     
  • Par La Grousse 17 août 2011 - 1 H 05
    Avatar de

    assurances*

     
  • Par shinox 17 août 2011 - 10 H 09
    Avatar de shinox

    Je pense (je sais on s’en fout de ce que je pense mais bon je le dis quand même) que ce n’est pas vraiment OBAMA le problème (justement je pense que c’est un vrai démocrate). Le problème c’est l’opposition trop féroce (à chaque fois qu’Obama essaie de faire qqch il ne peut le faire à cause de l’opposition) et même dans son propre camp, il y a des tabous des des esprits inconciliables avec sa pensée…

    Pour la sécurité sociale: faut qu’elle ne coute presque rien aux gens. On est pas dans la même mentalité qu’ici. Aux US les impôts pour soigner un concitoyen, c’est du vol pour les gens…

    Il a voulu fermer guantanamo, mais le Congrès a refusé…

    etc etc etc: il faut voir aussi les propositions qu’il a faites avant de dire qu’il est nul. Un gouvernement (surtout us) c’est pas que lui.

    Mais bon je sens que de toute façon, il sera toujours plus facile de seulement râler que de trouver aussi des trucs positifs pour équilibrer plus ou moins l’ensemble… ^^

    Moi je l’aime bien Obama… et je trouve qu’il se débrouille pas mal avec ce qu’il a et les moyens qu’il a.

     
  • Par Red 17 août 2011 - 10 H 15
    Avatar de Red

    Euh sisi, ce serait pire @risah, il y a quand même eu des améliorations pour les LGBT sous Obama. On ne peut pas dire le contraire. Moins que prévu mais bon… Je ne dis pas qu’il est parfait, mais franchement vu la tête des Républicains qu’il y a en face, je préfère encore Obama… (malheureusement hein, mais la gauche américaine c’est pas la même qu’ici, enfin je t’apprends rien :/)

     
  • Par luc 17 août 2011 - 10 H 16
    Avatar de luc

    Obama vu le peu de temps qu’il est là a fait d’énormes choses surtout que les républicains n’arrêtent pas de l’emm…..
    L’administration Obama ce n’est pas Obama tout seul

     
  • Par La Grousse 17 août 2011 - 10 H 44
    Avatar de

    Mais LAWL: Les Démocrates n’avaient pas eu une si grande majorité depuis des dizaines d’années! Ils auraient pu faire ce qu’ils voulaient. C’est juste un jeu de gentil policier/méchant policier et tout le monde a le même objectif au final.
    Ils sont venus le voir au moment du vote la réforme de la sécurité sociale en lui disant ‘ON A LES VOTES’, et qu’ils pouvaient passer l’option publique. Obama a dit non. Pareil pour Elizabeth Warren, pareil pour le DREAM act etc etc. C’est un cheval de troie du parti Républicain, purement et simplement.

     
  • Par Prose 17 août 2011 - 11 H 19
    Avatar de Prose

    Je ne me lancerai pas dans le débat sur Obama et la politique aux Etats-Unis, parce que je n’y connais absolument rien. Tout ce que je comprends c’est qu’on compte expulser le mari d’un homme (malade, qui plus est), et ça c’est juste révoltant.

     
  • Par nileju 17 août 2011 - 14 H 51
    Avatar de

    La france fait pareil mais sans lois on a aucune leçon a leur donner

     
  • Par Christophe Martet 17 août 2011 - 18 H 12
    Avatar de Christophe Martet

    @nileju Oui en France, un couple gay binational n’a pas beaucoup de protection. C’est évident. Et cela perdurera tant que le mariage ne sera pas ouvert aux couples de même sexe. Mais ce n’est pas une raison pour passer sous silence ce qu’il se passe ailleurs.

     
  • Par Têtuniçois 17 août 2011 - 23 H 01
    Avatar de Têtuniçois

    On a bien compris que pour certains un président gay friendly ou un président homophobe c’est du pareil au même ……
    Un président OBAMA qui s’est battu pour que plus d’Américains puissent être soignés ou un président républicain qui diminuera les aides de la lutte contre le sida , c’est du pareil au même ….
    Un président OBAMA qui a mis fin à la discrimination homophobe dans l’armée ou un futur candidat républicain qui envisage de rétablir la loi du Don’t tell don’t ask ; c’est du pareil au même ….

     
  • Par shinox 17 août 2011 - 23 H 30
    Avatar de shinox

    +10 têtu (pour une fois)

     
  • Vous devez être connecté pour poster un commentaire.

    Aucun message ne correspond à vos critères de recherche.