À Taïwan, pour obtenir l’ouverture du mariage aux couples de même sexe, les associations LGBT ont vu les choses en grand. Une soixantaine de couples lesbiens ont décidé de s’unir sur l’île, lors d’une grande cérémonie collective. C’est ce qu’a annoncé AJ Wang, l’une des organisatrices de l’événement, citée hier matin par l’AFP.

CÉRÉMONIE FIN AOÛT
«Nous voulons montrer au public que beaucoup de couples gays n’hésitent pas à s’engager l’un envers l’autre et qu’ils méritent d’être reconnus comme tels et d’être traités de manière équitable», a souligné AJ Wang. La cérémonie devrait se dérouler dans la capitale, Taipei, fin août. Un millier de tickets pour y assister auraient d’ores et déjà été vendus. Selon les organisateurs, ces noces gigantesques devraient attirer des visiteurs venus de Chine, de Thaïlande ou encore des États-Unis.

PROJET DE LOI
Pour rappel, les gays et les lesbiennes n’ont pas encore le droit de se marier à Taïwan mais le gouvernement avait été le premier en Asie à préparer un projet de loi visant à ouvrir le mariage et l’adoption aux couples homosexuels. C’était en 2003. À l’époque, le président taïwanais Chen Shui-bian, ancien avocat des dissidents taïwanais, avait annoncé que son pays s’apprêtait à autoriser le mariage des couples de même sexe. Avant de faire machine arrière quelques mois plus tard, au motif que la société n’était pas prête pour une telle évolution.

L’actuel président Ma Ying-jeou a déclaré par le passé qu’il respectait les couples homosexuels mais que l’opinion publique devait être prête avant que ce projet de loi passe devant le parlement, toujours selon l’AFP. La République de Chine, plus connue sous le nom de Taïwan, est considérée comme l’un des États les plus gay-friendly d’Asie. Depuis 2003, l’île accueille la Taïwan Pride. En 2010, la manifestation avait attiré 30000 participant-es.

Photo DR