Ce soir, encore un joli programme pour le Summer of Girls d’Arte. Au sommaire, deux films avec Madonna en vedette et un documentaire sur le phénomène «It Girl».

Ouf! Pour son hommage à Madonna, Arte a eu la bonne idée de diffuser Recherche Susan désespérement (1985), de Susan Seidelman (à 20h40) et In Bed With Madonna (1991), d’Alek Keshishian (et non pas Who’s That Girl et Evita, par exemple).

Le premier, où une jeune bourgeoise (Rosanna Arquette) est fascinée par une inconnue, la fameuse Susan (Madonna), a largement contribué au statut d’icône planétaire de la Ciccone. Son look, sa manière de bouger, de mâcher son chewing-gum, de se ventiler les dessous de bras avec un sèche-mains (totalement culte – qui ne l’a pas fait ensuite au moins une fois en club?), le méga-tube Into The Groove dans la B.O.: tout est resté gravé à jamais dans l’histoire de la pop culture. Madonna représentait la fille libre et libéré par excellence, une nouvelle version de l’éternel American Dream.

La savoureuse bande-annonce de l’époque:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Recherche Susan désespérément – Bande annonce VO.

C’est une Madonna provocante et terriblement attachante que l’on retrouve également dans In Bed With Madonna, diffusé à 23h15. Bien avant la déferlante de la télé-réalité, elle mettait en avant avec ce documentaire sur les coulisses de son Blond Ambition Tour de 1990 un certain exhibitionnisme people qui depuis a fait beaucoup de petits. Il y a ici des scènes incroyables (Madonna, 53 ans le 16 août prochain, s’est beaucoup assagie) et qu’importe si le projet dépeint un narcissisme à tous crins: on est ému à chaque visionnage. Grand, grand film.

Madonna et ses danseurs et danseuses. Je t’aime, moi non plus. Tout un programme:

http://www.youtube.com/watch?v=6RIxnRnnIfs

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur In Bed With Madonna.

Elles s’appellent Blake Lively, Kim Kardashian ou encore Taylor Momsen, elles inondent la presse people et fashion de leurs moindres faits et gestes, leur nom se vend comme une marque, autour d’elles gravite une industrie de l’entertainment exploitant le filon de leur célébrité: ce sont les It Girls, le filles en vue du moment. Mais qui sont-elles vraiment? Le documentaire français inédit Profession It Girl, à 22h15, tente de décrypter le phénomène.