Célèbre pour manifester lors des enterrements de soldats américains morts à la guerre dont elle tient les gays pour responsables, la Westoboro Baptist Church et son slogan haineux «God hates fag» (Dieu déteste les pédés) refait parler d’elle à l’occasion de la tuerie d’Utoya, en Norvège.

Dans un texte intitulé «La Norvège doit se repentir ou périr», l’Église fondamentaliste affirme que la tuerie du 22 juillet constitue une «punition divine» pour le pays, lequel se serait rendu coupable d’avoir dépénalisé l’homosexualité et ouvert le mariage ainsi que l’adoption aux couples homos.

Ses membres en sont tellement convaincus qu’ils ont prévu de manifester lors des enterrements des victimes. «Pensiez-vous vraiment que Dieu allait fermer les yeux sur vos pêchés à jamais? Non! Il a envoyé le tueur pour abattre plus de 75 de vos enfants et citoyens. Peu importe ce que vous ferez d’Anders Breivik, maintenant. Dieu l’a formé et l’a envoyé pour punir la Norvège», écrit l’Église dans son communiqué délirant.

Si les autorités norvégiennes ne semblent pas pouvoir interdire aux membres de l’Église de faire le déplacement, elles les ont mis en garde par le biais du chef de la police d’Oslo. «S’ils font des problèmes, bien entendu, nous interviendrons», a déclaré ce dernier au média NKV.

À lire sur Queer.de [all].