Les membres du conseil de la communauté Suquamish ont formellement modifié leur constitution afin d’y ajouter le mariage pour les couples de même sexe. La tribu Suquamish compte un millier de membres qui vivent dans l’État de Washington, au nord-ouest des États-Unis.

«Nous sommes ouverts et tolérants et nous voulons offrir à nos membres l’opportunité d’être libres et heureux dans leur vie, a indiqué le président des Suquamish, Leonard Forsman, cité par le Seattle Times. «C’est le prolongement des valeurs de notre communauté. Nous refusons les discriminations».

Heather Purser

LE COMBAT D’UNE JEUNE LESBIENNE
Cette ordonnance, les Suquamish la doivent à Heather Purser, une lesbienne de 28 ans. Lorsqu’elle a fait son coming-out, elle s’est sentie isolée au sein de sa communauté.

Heather Purser s’est alors rendue aux réunions de la communauté durant des mois pour demander l’ajout du mariage pour les couples de même sexe à la constitution suquamish. Lorsqu’elle a réitéré sa demande en mars dernier, elle a réclamé un vote sur le sujet. L’assemblée fut alors unanimement favorable à cette évolution. Lundi, l’ordonnance autorisant le mariage pour les couples de même sexe a été officiellement ajoutée à la constitution.

LA TOLÉRANCE, UNE TRADITION
«C’est une tradition chez nous d’être ouverts, d’accepter les personnes différentes», a déclaré Michelle Hansen, avocate des Suquamish, citée par Le Monde. Sur son blog, la yaggeuse Delphine creuse le sujet et revient sur «cette époque lointaine où, sans tomber dans le Rousseauisme et l’idéalisation, des civilisations dites primaires, certaines tribus indiennes intégraient sans difficultés apparentes les gays et les trans’».

Voir aussi le reportage de K5News:

Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Suquamish Tribe approves same-sex marriages.

Photo Capture d’écran via K5.com