Médias, Société | 04.08.2011 - 12 h 31 | 0 COMMENTAIRES
  • Anders Behring Breivik
  • Hege Dalen
  • norvège
  • Toril Hansen
  • utoya

Tuerie en Norvège: La bravoure d’un couple de lesbiennes passe (presque) inaperçue

Publié par
Hege Dalen et Toril Hansen n'ont pas hésité à voler au secours des jeunes de l'île d'Utoya.

Elles sont lesbiennes, norvégiennes, mamans d'une petite fille de 10 ans et elles ont sauvé une quarantaine de personnes le 22 juillet dernier. Hege Dalen et Toril Hansen sont devenues des héroïnes dans leur pays. Ce couple de lesbiennes est parvenu à sauver 40 personnes lors de la tuerie d'Utoya, en Norvège. Ce jour-là, après avoir fait exploser le centre d'Oslo, Anders Behring Breivik se rend sur la petite île d'Utoya où se tient un camp d'été du Parti travailliste. Le site accueille 600 personnes. Une fois sur place, le terroriste se fait passer pour un policier venu protéger les participants et commence à tirer sur la foule.

«ON POUVAIT SENTIR L'ODEUR DE LA POUDRE»
En face de l'île, Hege Dalen et Toril Hansen passent leurs vacances dans un camping en compagnie de leur fille - qui fête ses 10 ans- et de la famille. Elles sont en train de dîner quand des cris et des coups de feu retentissent. «Nous avons couru vers le pont, on pouvait sentir l'odeur de poudre, a raconté Hege au quotidien finlandais Helsingin Sanomat. Puis nous avons entendu un cri terrifiant. Beaucoup de jeunes fuyaient l'île en nageant.»

Après un bref conciliabule, ces deux «mères courage» laissent leur fille à leurs proches et sautent dans leur bateau pour porter secours aux victimes. En pleine fusillade, elles font quatre allers-retours en bateau. Le terroriste vise même leur embarcation qui porte la trace d'un impact de balle. Elles parviennent à sauver des nageurs et un groupe qui s'était caché dans une grotte. À elles seules, les deux femmes réussissent à reconduire sur la terre ferme une quarantaine de personnes.

Malgré leur exploit, Toril regrette de ne pas avoir pu sauver plus de monde lors de leur premier passage. «Le bateau était sur le point de chavirer. C'était très difficile de décider qui nous allions emmener. Il y a avait tellement de gens dans l'eau. Je me suis demandé combien s'étaient noyés». Quant à Hege, elle raconte qu'elle et Toril n'ont pas dormi la nuit qui a suivi le drame. «Nous sommes restées ensemble et nous en avons parlé», a-t-elle confié au média NRK.

«PERSONNE N'EN PARLE»
Cet incroyable sauvetage qui a fait la Une des quotidiens scandinaves a traversé l'Atlantique. Toutefois, si les blogs américains se sont emparés de l'affaire, c'est pour mieux critiquer l'absence de couverture médiatique des deux héroïnes. «Si un couple de lesbiennes mariées sauve 40 jeunes et que personne n'en parle, est-ce vraiment arrivé ?», titre avec ironie le blog Talk about Equality, pour qui «les grands médias, qui habituellement tueraient pour avoir une histoire de héros, sont restés silencieux».

Lire la suite et la fin page suivante

Print This Post
Profile photo of Paul Denton
Publié par
Bonjour. Je suis journaliste-CM spécialisé dans la gestion des réseaux sociaux Mes blogs sur Yagg: http://yagg.com/author/paul-denton/ Accro à l'info sous toutes ses formes. J'adore les séries télé, la gastronomie, les plaisirs de la chair et les randonnées.
Autres articles | Profil | Compte Twitter
 
LES réactions (0)

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.