Une bonne nouvelle en ce milieu de semaine. Arrêté en mars 2010 à Douala en raison de son homosexualité, Stéphane M, alors âgé de 24 ans, avait fui le Cameroun quelques jours avant son procès. Profitant de la conférence internationale de Vienne 2010 sur le sida, il avait fait escale à Paris et avait déposé une demande d’asile (lire Un demandeur d’asile témoigne de son enfer au Cameroun).

Il nous a appris ce matin qu’il venait d’obtenir le statut de réfugié politique.

Photo Yagg