Dans deux tribunes, le Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe, Thomas Hammarberg mentionne les nombreux domaines (notamment l’emploi, l’éducation, la santé et les loisirs) dans lesquels les personnes transgenres subissent de «graves discriminations». Il rappelle également que, depuis 2008, 41 meurtres transphobes ont été enregistrés en Europe.

Par ce constat alarmant, il invite les gouvernements européens, «qui ont ignoré les droits de l’Homme des personnes transgenres», à combler les lacunes, réformer leur législation et suivre les progrès réalisés.

À lire sur LeMonde.fr et le blog du Commissaire aux droits de l’Homme du Conseil de l’Europe.