Grindr, disponible sur smartphones et tablettes numériques, suscite la curiosité ces derniers temps, succès aidant. En effet, l’application de rencontres gays avec géo-localisation des utilisateurs devrait être un outil permettant de s’ouvrir aux autres, et c’est pourtant le contraire que le tumblr Douchebags of Grindr met en évidence. Les messages, souvent empreints de racisme, laissés par certains utilisateurs font froid dans le dos.

«Suis un régime strict, pas de nems, de curry, de falafel ou de chocolat. Recherche des jeunes hommes minces de 18 à 25 ans, si ce n’est pas votre cas, ne vous attendez pas à une réponse» est un speech de présentation que l’on peut trouver sous la photo d’un des profils.

À voir sur [douchebagsofgrindr.com].