«Je fais comme tout le monde, j’évolue progressivement favorablement». Ce matin sur France Inter, Éric Besson, transfuge du Parti socialiste et actuel ministre de l’Industrie, de l’Énergie et de l’Économie numérique, a fait entendre une petite différence concernant le mariage pour les couples de même sexe.

Après de nombreuses questions portant sur l’avenir du nucléaire ou celui de la voiture électrique, le journaliste Pierre Weill évoque en fin d’émission les premiers mariages de couples de même sexe à New York (à partir de 14’52 » dans la vidéo ci-dessous). Et il demande à Éric Besson s’il est «pour ou contre le mariage gay».

«JE N’AI PAS FAIT LA TOTALITÉ DU CHEMIN MAIS JE CHEMINE»
À cette question simple, Éric Besson répond de façon un peu alambiquée. «Je viens d’un socle personnel où ce n’était pas une tradition, explique Éric Besson. J’ai voté le pacs quand j’étais parlementaire et je pensais que c’était une étape qui pouvait satisfaire. Et puis, je vois bien, l’évolution de la société et des mœurs fait que nous sommes en train d’aller vers autre chose. Voila, je n’ai pas fait la totalité du chemin mais je chemine».

Pierre Weill, pas complètement satisfait de cette réponse, relance alors Éric Besson: «Ce qui veut dire?», lui demande le journaliste. «Ça veut dire d’abord que je n’ai pas à voter, parce que je ne suis pas parlementaire. Mais vous m’auriez posé la question il y a dix ans, je vous aurai dit non, je ne suis pas convaincu, je pense que ça n’est pas nécessaire pour reconnaître les droits des homosexuels. Et puis voila, j’ai vu comme vous les images de ces deux mamies se mariant hier à New York, j’ai été à la fois surpris et touché».

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Éric Besson sur France Inter.