Vendredi 22 juillet, le Président Obama a officiellement certifié que l’armée américaine était prête pour l’abrogation de la loi Don’t Ask Don’ Tell (« ne pas demander, ne pas en parler ») qui interdit aux gays, aux lesbiennes et aux bisexuels de faire leur coming-out dans l’armée.

« À partir du 20 septembre, les membres des forces armées ne seront plus obliges de cacher ce qu’ils sont pour servir leur pays », a déclaré Barack Obama depuis la Maison Blanche. Il a signé le document qui met fin à cette loi vieille de 17 ans en présence de Leon E. Panetta, le secrétaire d’État à la défense.

Ce nouvel et avant dernier épisode de DADT intervient moins d’un mois après la décision du Pentagone de suspendre la loi, le 8 juillet dernier.  Mais c’est en décembre 2010 que l’abrogation de la loi avait été signée par le président américain. Son discours était particulièrement émouvant ce jour-là.

http://www.youtube.com/watch?v=7-MjLWkDNqY

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Obama signs law repealling « Don’t Ask Don’t Tell »

Deux millions de soldats ont été formés, selon le Pentagone, pour se préparer à la fin de DADT. Un sondage réalisé en décembre 2010 avait montré que 77% des Américains estimaient que des hommes et des femmes ouvertement gays et lesbiennes devaient pouvoir servir dans les forces armées.