«Parce qu’un doigt suffit pour tripoter et se faire dépister», Aides et JWT Paris lancent une nouvelle campagne décalée, nommée «Sexy Fingers».

DOIGT TRIPOTEUR
Pour sensibiliser le public au dépistage du VIH, l’association propose un site web et une application Android ludique dans lesquels tout tourne autour du doigt. Avec un petit index, il vous sera alors possible de presser un téton, dézipper une braguette, donner une fessée et bien d’autres choses encore, à découvrir sur Sexy Fingers.

Un petit avant-goût avec ce spot sexy et coloré:

http://www.youtube.com/watch?v=VXoUaJB9zCA
Si vous n’arrivez pas à voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Sexy Fingers.

UNE NOUVELLE FAÇON DE SE FAIRE DÉPISTER
Derrière le ton comique et gentiment provocateur de sa campagne, Aides souhaite mettre en avant une nouvelle technique de dépistage rapide et démédicalisé. Outre la prise de sang classique, il est aujourd’hui possible de se faire dépister plus simplement: par le prélèvement d’une goutte de sang sur le bout du doigt. De plus, salariés et bénévoles d’associations (dont Aides) peuvent réaliser ces tests.

Pour Aides, «se faire dépister doit devenir un geste aussi familier et convivial que de «parler de cul» entre amis ou acheter sa baguette de pain». L’association affirme par ailleurs que ce dépistage rapide est «idéal pour tous ceux qui sont directement concernés par l’épidémie et trouvent l’offre actuelle inadaptée pour eux: les gays, personnes migrantes, travailleurs du sexe, usagers de drogue…».

Cette technique de dépistage est disponible dans plus d’une quinzaine de lieux, principalement des bars et des saunas. Pour les connaître, rendez-vous sur Sexy Fingers.

Et vous, que pensez-vous de cette campagne?