Cynthia Nixon, l’actrice ouvertement lesbienne qui incarnait Miranda Hobbs dans la série (puis les films) Sex and the City, a déclaré à Showbizspy ne pas avoir changé d’«orientation sexuelle» lorsqu’elle est tombée amoureuse de Christine Marinoni, avec qui elle est fiancée depuis deux ans. «En terme d’orientation sexuelle, je n’ai pas l’impression d’avoir changé. J’aurais pu être avec des hommes toute ma vie et ne jamais tomber amoureuse d’une femme. Mais quand cela m’est arrivé, ça ne m’a pas paru particulièrement étrange».

Cynthia Nixon et Christine Marinoni sont en couple depuis 2003. En février dernier, Christine a donné naissance à leur fils Max. Les deux femmes élevaient déjà Samantha (14 ans) et Charlie (9 ans), les deux enfants que Cynthia avait eu lors de son précédent mariage avec Danny Mozes.

«L’HOMME IDÉAL EST UNE FEMME»
«Concernant la personne avec qui je vis, j’ai le sentiment que l’homme idéal est une femme. Je sens qu’elle est bien plus intuitive par rapport à ce que je peux ressentir. Elle fait beaucoup plus d’efforts pour me traiter comme une partenaire, une associée», rapporte Showbizspy.

ICÔNE LGBT
Avant même d’être en couple avec une femme, Cynthia Nixon était engagée dans la lutte contre l’homophobie: «Je participais déjà à des événements et faisais des discours pour Glaad (The Gay & Lesbian Alliance Against Defamation)». L’actrice est aujourd’hui une icône de la communauté homosexuelle. Elle a reçu le plus prestigieux des Glaad Media Awards en 2010 – le Vito Russo Award – pour l’ensemble de son combat pour les droits LGBT (lire Les Glaad Media Awards 2010 récompensent Cynthia Nixon, Joy Behar, Sigourney Weaver… et beaucoup d’autres!).

BIENTÔT LE MARIAGE
Fiancées depuis deux ans, Cynthia et Christine attendaient avec impatience que l’État de New York ouvre le mariage aux couples de même sexe. C’est le cas depuis le 24 juin (lire New York ouvre le mariage aux couples gays et lesbiens). «Si le mariage n’était pas passé cette année, on serait parties dans un autre État», écrit l’actrice dans un article de Newsweek.