Kevin (photo), qui se présente comme travailleur du sexe, a lancé au sein de l’association lyonnaise Cabiria ProstBoyz, une action de santé communautaire en direction des travailleurs du sexe et maintenant un site internet d’informations. Pour Yagg, il en explique les objectifs.

D’où est née l’idée de lancer une action de prévention en direction des travailleurs du sexe sur Lyon? La création de cette action est née d’une rencontre entre un travailleur du sexe lyonnais (moi-même) et l’équipe de Cabiria, lors des Assises de la prostitution en 2009 à Paris. De cette rencontre, un constat est ressorti: il n’existait aucune action de prévention en direction des travailleurs du sexe, et ce manque était problématique. Nous avons alors décidé de travailler à la mise en place d’une action de santé communautaire avec les travailleurs du sexe.

Cabiria a une longue histoire de lutte contre le sida parmi les travailleurs/ses du sexe. Prostboyz en est-il le prolongement? Exactement, c’est une action de plus à l’intérieur de Cabiria, une ouverture sur une partie des travailleurs du sexe avec qui Cabiria n’avait que très peu, voire pas de lien. Cette action n’a été rendue possible que par la rencontre d’un travailleur du sexe concerné par sa santé. Tout le sens de la santé communautaire est dans cette action.

Lire la suite en cliquant sur Page suivante.