Le groupe UMP de l’Assemblée Nationale a rendu aujourd’hui public un rapport présentant 30 propositions sur la famille, que nous nous sommes procuré. Le rapport a été rédigé  par le groupe de travail « Famille » du parti, animé par les députés Hervé Mariton et Anne Grommerch et il compte également dans ses rangs Christian Vanneste et Brigitte Barèges, pour ne citer qu’eux.

Deux propositions concernent les gays et les lesbiennes. La 22ème tout d’abord:

« Maintenir une différence subjective et créancière de droits entre le PACS ou le concubinage et le mariage. Un contrat civil comme le PACS qui s’inscrit dans l’instant [cette caractéristique du pacs est répétée à de nombreuses reprises, ndlr] ne peut porter les mêmes droits que l’institution du mariage qui s’inscrit dans l’avenir. Maintenir le mariage comme lien de deux personnes de sexe différent. »

La 26è ensuite, où les députés UMP remettent en cause l’adoption par un-e célibataire:

« Avoir deux parents de sexe différent étant un bien élémentaire de l’enfant, prioriser l’adoption par les couples ou par les célibataires du cercle familial. La monoparentalité peut être une circonstance de la vie, elle ne doit pas fonder le projet. »

Quelques semaines après le débat parlementaire sur la proposition de loi socialiste sur le mariage ouvert aux couples homosexuels, la majorité semble clairement, avec ces propositions, avoir choisi de bloquer toute avancée en la matière.

Pour consulter l’intégralité du Rapport: Rapport du Groupe Travail Famille Juillet 2011