Une quarantaine de personnes ont participé à la manifestation organisée le 8 juillet devant l’ambassade de Russie, à Paris, par Act Up-Paris et le photographe Charles Meacham, pour exiger la légalisation de la gay pride de Moscou. Comme à Berlin le 25 juin et à Londres le 1er juillet, les participant-e-s étaient invité-e-s à brandir des portraits géants des activistes russes, portraits réalisés par Charles Meacham, qui a souligné que pour elles et eux, le simple fait d’être photographié-e étaient déjà une preuve de courage.

Louis-Georges Tin, du Comité Idaho, a aussi rappelé les arrestations qui avaient eu lieu le matin même à Paris, lorsque lui-même, Charles Meacham, Nikolai Alekseev de GayRussia et deux militant-e-s d’Act Up-Paris, Audrey Grelombe et Eric Marty, ont voulu remettre une pétition à l’ambassade de Moscou (lire Dernière minute: Nikolai Alekseev, Audrey Grelombe, Louis-Georges Tin et Charles Meacham arrêté-e-s devant l’ambassade de Russie à Paris).

Audrey Grelombe, quant à elle, a regretté l’absence de certaines associations LGBT: «On est dans une logique de solidarité internationale, il fallait que tout le monde soit là vu ce qui s’est passé ce matin».

Lire aussi Ambassade de Russie: Nikolai Alekseev a été libéré et le récit du yaggeur Jigglypuff, Manifestation devant l’ambassade de Russie (8 juillet 2011): avant, pendant et après.