Si vous ne l’avez pas encore noté dans votre agenda, il n’est pas trop tard: demain, vendredi 8 juillet, à 19h, Act Up-Paris et le photographe Charles Meacham appellent à une manifestation devant l’ambassade de Russie, en soutien aux militant-e-s LGBT russes.

Le 28 mai dernier, la gay pride de Moscou, qui, si la Russie avait respecté la décision de la Cour européenne des droits de l’Homme, aurait dû être autorisée, a une nouvelle fois donné lieu à des passages à tabac et des arrestations d’activistes russes ou étrangers. Même scénario un mois plus tard, le 25 juin, à Saint Pétersbourg.

En France, en Suisse, en Belgique, au Canada, même si participer à une gay pride n’est presque jamais un acte anodin, on a tendance à oublier que dans d’autres pays (en Russie par exemple), sortir un drapeau arc-en-ciel c’est prendre le risque d’être arrêté-e, voire frappé-e. Dans d’autres encore, comme en Ouganda, l’idée même de tenter d’organiser une gay pride est inimaginable.

D’où l’importance de manifestations comme celle qui se tiendra demain, et à laquelle participera Nikolai Alekseev, président de GayRussia et organisateur de la Moscow Pride.

Au-delà de la présence du militant russe, cette manifestation se distingue aussi des autres événements du même type en ce qu’il a pour objet non seulement de dénoncer la façon dont les personnes LGBT sont traitées en Russie mais aussi de donner un visage sur ces personnes. Charles Meacham (dont Yagg a publié plusieurs photos, notamment au moment de la gay pride de Moscou en mai dernier) apporte dans ses bagages 51 portraits géants d’activistes, essentiellement russes et biélorusses, réalisés dans le cadre de l’Inside Out Project. Ces portraits seront brandis devant l’ambassade, comme ils l’ont été à Berlin le 5 juin et à Londres le 1er juillet.

Ils seront ensuite exposés, lundi 11 juillet, à 19h, au local d’Act Up-Paris. À cette occasion, Charles Meacham, Louis-Georges Tin et moi-même prendrons la parole pour raconter la Moscow Pride telle que nous l’avons vécue, les leçons qui peuvent en être tirées, la solidarité internationale etc.

Vous avez été nombreux/ses à laisser des commentaires de soutien sous les articles publiés lors de la Moscow Pride, à m’envoyer des messages et, de façon générale, à vous inquiéter pour moi. C’est le moment de concrétiser cette empathie. À demain.

Vendredi 8 juillet, à 19h, rendez-vous devant l’ambassade de Russie: 40-50, boulevard Lannes, 75116 Paris (RER Avenue Henri Martin ou M° Rue de la Pompe).
Lundi 11 juillet, à 19h, rendez-vous au local d’Act Up-Paris: 45, rue Sedaine, 75011 Paris, fond de cour, 2e étage (M° Bréguet-Sabin ou Bastille).

Photo Charles Meacham