Sale temps pour l’activisme LGBT au Proche-Orient. Après l’affaire de la fausse blogueuse de Damas, une nouvelle imposture vient d’être dévoilée.

À lire sur Un complément d’actualité LGBT.