La Lesbian & Gay Pride de Marseille 2011 a été un franc succès, «une marée humaine de 25000 personnes» d’après Christophe Lopez, président de l’association Tous&Go organisatrice de l’événement. De son côté, la police parle de 4500 personnes. La marche a réuni 60 organisations ainsi que des personnalités politiques parmi lesquelles le président PS du Conseil général des Bouches-du-Rhône Jean-Noël Guérini. À la suite du défilé, un apéro géant a réuni «entre 5000 et 6000 personnes» place Bargemon. «Homosexuel-le-s hommes, femmes et familles se côtoyaient dans une ambiance chaleureuse sur des sons disco. On a accueilli tout le monde sur Dancing Queen. Les stars de la soirée – Mamy Rock, DJ Paulette – sont même venues saluer et trinquer avec les participants.» Aucun incident n’est à déplorer, mais «il y avait tellement de monde que j’ai parfois eu peur», confie Christophe Lopez. Les organisateurs sont globalement ravis de cette Marche des Fiertés 2011 qui aurait réuni presque deux fois plus de participants qu’en 2010 — peut-être parce qu’il y avait alors eu deux marches différentes.

http://youtu.be/Cwo_CyG7n7c

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Gay Pride Marseille 2011 part 1

Après trois ans d’arrêt, la Marche des Fiertés homosexuelles de Genève a été une réussite. Selon le site suisse 360°, du siège du Conseil de l’Onu au Stade de Genève, près de 10000 participants (1000 selon la police) ont défilé samedi dans les rues ensoleillées de la ville pour faire entendre leurs revendications politiques. Car si la Suisse a voté la résolution de l’ONU en faveur des minorités sexuelles il y a quinze jours aux côtés de la France et d’autres pays, elle a encore bien des progrès à faire en matière d’égalité des droits entre hétéros et homosexuels. Parmi les revendications prioritaires, l’inscription du délit d’homophobie dans la loi, la fin de l’interdiction d’adopter pour les couples unis par un partenariat enregistré et la fin de la stérilisation des trans’, actuellement condition de leur reconnaissance administrative, de même qu’en France. Les différentes associations ont décliné la devise de la cité de Calvin «Post Tenebras Lux» («Après les ténèbres, la lumière») sous toutes les formes: «Post Tenebras Love», «Post Tenebras Adoption», etc. Par le biais du président du Conseil d’État Mark Müller, les autorités ont affirmé leur soutien à la lutte contre l’homophobie, en particulier dans le cadre de l’école et du travail. Les futures Marches des Fiertés sont d’ores et déjà programmées: à Delémont en 2012 et à Fribourg en 2013.

Quelques images, en attendant le reportage de la yaggeuse Aurélie:

http://youtu.be/1I-sEooZ-BI

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur Défilé Gay Pride 2011 Genève (part.1)

À Londres, la Pride a réuni un million de participants mais a été marquée par la quasi absence de politiques. Le maire conservateur Boris Johnson n’a pas fait le déplacement. Le maire adjoint de la ville Richard Barnes et le maire sortant Ken Livingstone, membre du Parti travailliste, étaient les figures les plus importantes qui étaient présentes. Selon le site britannique Pink News, le militant LGBT Peter Tatchell a déploré cette faible représentation, «un signal négatif de leur part qui suggère qu’ils ne prennent pas la cause LGBT au sérieux».

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur LONDON GAY PRIDE PARADE 2011 FULL HD

L’Orgullo de Madrid – la semaine des fiertés LGBT espagnole – a elle aussi rassemblé près d’un million de personnes (environ 58000 lors de la marche elle-même). Malgré des tensions entre les associations et la mairie au cours de l’organisation de l’événement (suite aux plaintes de riverains, la mairie avait tenté d’annuler les concerts dans le centre-ville) la pride madrilène s’est bien passée. Un compromis a été trouvé entre la mairie et les associations organisatrices, et les concerts sont devenus silencieux: la musique étaient diffusés via des écouteurs. Les spectateurs/trices ont ainsi pu télécharger gratuitement une application sur leur smartphone afin d’écouter la musique du DJ depuis leur casque.

Si vous ne pouvez pas voir la vidéo ci-dessus, cliquez sur CCOO en el Orgullo Gay 2011 (02/07/11)