Daniel Radcliffe a reçu la semaine dernière le «Hero Award», titre décerné à New York par l’association The Trevor Project. C’est pour son implication dans la lutte contre le suicide des jeunes LGBT que Daniel Radcliffe a obtenu ce titre de «héros». Entre Mr Harry Potter et The Trevor Project, c’est une histoire qui dure, puisqu’en 2009 Daniel avait fait un don massif à cette organisation de prévention et d’écoute.

«Que je sois aujourd’hui capable d’aider avec ce que je fais me rend extrêmement fier», a-t-il déclaré en recevant son prix. «C’est un grand honneur mais les véritables héros sont celles et ceux qui répondent chaque jour au téléphone, et sauvent des vies», a-t-il ajouté à MTV News. Il compte bien continuer de jouer le rôle de porte-parole qu’il a pris au fil des années, car, comme il l’expliquait en mars 2010: «La cause LGBT m’a toujours tenu à cœur et je peux enfin me servir de mon statut pour la défendre». À New York, le mariage étant ouvert à tous les couples, il encourage également les homosexuel-le-s les plus âgé-e-s à franchir le cap, et affirme: «Les jeunes générations pourront voir leurs ainé-e-s fonder une famille et leur homosexualité faire partie de leur vie de tous les jours». «C’est grâce à eux/elles, dit-il, que les jeunes pourront accepter qui ils/elles sont et pouront faire leur coming-out».

Bientôt, et pour la dernière fois, en tête d’affiche dans le dernier épisode d’Harry Potter, Harry Potter et les reliques de la mort, qui sort le 13 juillet en France, l’acteur enchaine les interviews et ne cesse de parler de son combat, de celui du Trevor Project et de ses bénévoles, une façon pour lui de servir une cause en laquelle il croit, via sa popularité et le relais dans les médias qu’elle lui procure.

Tout n’est pourtant pas tout rose pour Daniel Radcliffe, qui dévoile dans l’édition britannique de GQ, en kiosque le 7 juillet, avoir eu de gros problèmes avec l’alcool, au point d’avoir dû arrêter totalement de boire en août dernier: «J’adorerais être le genre de personne qui sort en soirées, boit quelques verres et passe un bon moment, mais ça ne fonctionne pas avec moi. Je ne suis vraiment pas doué pour ça».