C’est la chanteuse Jenifer, nouvelle marraine du Refuge, qui est en couverture du numéro de juillet-août de La Dixième Muse, mais le coup de cœur de Yagg va à Kirsten Vangsness, alias Penelope Garcia dans la série Esprits Criminels.

Interviewée par Pauline et Clarisse Mérigeot-Magnenat, l’actrice se livre avec candeur, parle évidemment de son rôle dans la série, des points communs et des différences entre elle et son personnage, mais surtout de son homosexualité, de son coming-out, de sa fiancée Melanie Goldstein.

En avant-première (merci à l’équipe de La Dixième Muse), voici un extrait de cet entretien:

Vous avez dit un jour: «je suis aussi queer qu’une licorne violette qui chanterait du Madonna». C’est une citation qui nous a beaucoup amusées. J’ai répondu ça à un journaliste qui voulait savoir ce que je pensais des acteurs queers qui jouaient des rôles d’hétéros. Je suis lesbienne, je suis fiancée à une femme. Ça ne veut pas dire que je suis incapable de flirter avec un homme ou d’en embrasser un pour une scène. Je peux interpréter n’importe quel rôle, m’identifier à n’importe qui. Être « queer » est une notion qui est très vague. Elle représente des dizaines d’hommes et de femmes aux sexualités parfois très différentes.

Comment s’est passé votre coming-out? Je l’ai fait très tard. À 30 ans, je crois. Avant, j’avais toujours été avec des garçons (Rires). Quand on vit ce genre de situation – un coming out aussi tardif –, on retombe un peu dans l’exaltation de ses quinze ans. Se dévoiler à quinze ans, je n’ose même pas imaginer à quel point cela doit être difficile. Moi-même, à 30 ans, j’étais déjà très déboussolée.

Pour lire l’interview en intégralité, achetez le magazine!

Au sommaire également: Jenifer (bah oui, c’est pour ça qu’elle fait la couv’), d’Andrea Corr (The Corrs), d’Alexandra Boucherifi pour The Secret Book On Lady GaGa, de Karine Dubernet, de Sean Eldridge, le directeur politique de Freedom to Marry… Mais aussi le Top 10 des destinations lesbiennes, l’homosexualité dans le mythe du Double, Laura Georges, arrière centrale de l’équipe de France de foot (souvenez-vous, il y a la Coupe du monde en ce moment) et plein d’autres choses…

Photo Lindsey Byrnes