Samedi 25 juin, à Paris, le carré de tête de la Marche des Fiertés avait des allures de meeting d’union de la gauche. Deux candidat-e-s déclaré-e-s à la présidentielle de 2012, Eva Joly (Europe Écologie-Les Verts) et Jean-Luc Mélenchon (Front de Gauche) partageaient la vedette avec des habitué-e-s de la manifestation: le maire de Paris, Bertrand Delanoë, le président de la Région Ile-de-France, Jean-Paul Huchon, la conseillère régionale Caroline Mécary ou encore Camille Barré, du PCF.

HARLEM DÉSIR, SEUL REPRÉSENTANT DU PS
Aucun des grands ténors du Parti socialiste, candidat-e-s déclaré-e-s ou en passe de l’être – François Hollande, Ségolène Royal ou Martine Aubry – n’ont fait le déplacement et Harlem Désir assurait la présence du principal parti d’opposition. La droite était comme de coutume beaucoup plus discrète.

PLUS DE 500000 PERSONNES SELON LES ORGANISATEURS
La dixième Marche des fiertés, qui est partie de Montparnasse vers 13h45, devait rejoindre la place de la Bastille et selon les premières estimations des organisateurs, elle a réuni plus de 500000 participant-e-s. De son côté, la préfecture de police de Paris en a recensé 36000. Avant le départ du cortège, plusieurs représentant-e-s d’associations ont pris la parole, pour évoquer le droit des trans’, la lutte contre le sida ou encore la visibilité des bi.

Retrouvez les interviews de plusieurs personnalités politiques dans la vidéo de Yagg réalisée au début de la Marche. La manifestation devait se conclure à 20 heures par un kiss-in géant place de la Bastille, initiée par la marraine de la Marche Arielle Dombasle, qui nous révèle à la fin de la vidéo qui elle va embrasser!

Et prochainement sur Yagg, vous découvrirez le quatrième et dernier épisode d’Objectif Marche, qui reviendra également sur cette manifestation du 25 juin.